Les éco­los at­tendent Hu­lot au tour­nant

L’an­cien mi­nistre de la Tran­si­tion éner­gé­tique est ce soir l’in­vi­té de « l’Emis­sion po­li­tique ».

Le Parisien (Essonne) - - POLITIQUE - JU­LIEN BAYOU, PORTE-PA­ROLE D’EELV QUEN­TIN LAURENT @Quen­tin_Laurent

CE SOIR, FRANCE 2 au­ra des airs de grand-messe pour ceux qui ont l’éco­lo­gie che­villée au corps. Face au pe­tit écran, dans un si­lence de ca­thé­drale pour écou­ter la pa­role d’un re­ve­nant. Ni­co­las Hu­lot est l’in­vi­té de « l’Emis­sion po­li­tique ». Pre­mière ré­ap­pa­ri­tion au­dio­vi­suel­sée le de­puis sa re­ten­tis­sante dé­mis­sion en di­rect sur France In­ter, le 28 août. Mi­nistre de la Tran­si­tion éco­lo­gique et so­li­daire de Ma­cron, il avait beau­coup dé­çu. Avant de re­ga­gner ses ga­lons de hé­raut de l’éco­lo­gie po­pu­laire une fois la porte cla­quée, et le gou­ver­ne­ment ren­voyé à « pe­tits pas » face à l’ur­gence cli­ma­tique. Ni­co­las Hu­lot re­vient, au moins le temps d’un soir. Pour dire quoi ? Les éco­los le guettent. « Il a une pa­role qui compte, tout le monde va être at­ten­tif », com­mente Au­rore La­lucq, porte-pa­role de Gé­né­ra­tion·s. « Il a la responsabilité de com­plé­ter la le­çon de sa dé­mis­sion », abonde son ho­mo­logue d’EELV Ju­lien Bayou, pour qui Hu­lot doit « en­cou­ra­ger l’éco­lo­gie po­li­tique », après avoir « consta­té l’im­passe Ma­cron ».

UN RE­TOUR SUR­PRISE ?

Il y a quelques jours, un son­dage pla­çait Ni­co­las Hu­lot en tête des per­son­na­li­tés po­li­tiques pré­fé­rées des Fran­çais, lui qui s’est pour­tant re­ti­ré. Le Lan­der­neau a l’im­pres­sion que seule sa voix peut per­mettre de re­boos­ter le com­bat cli­ma­tique, faire bou­ger Em­ma­nuel Ma­cron et de par­ler plus lar­ge­ment aux Fran­çais, vi­si­ble­ment trou­blés par la hausse du prix du car­bu­rant, et que les an­nonces du gou­ver­ne­ment ne semblent pas avoir sa­tis­fait.

« Il doit mon­trer aux ci­toyens et au gou­ver­ne­ment qu’il y a be­soin d’une tran­si­tion po­pu­laire et en­traî­nante, qui ne se­rait pas juste can­ton­née à des taxes », confie Phi­lippe Mar­tin, ex-mi­nistre de l’En­vi­ron­ne­ment sous Hol­lande. Hu­lot « a cette pé­dases go­gie », se­lon lui. Dé­pu­té LREMé­co­lo, Paul Mo­lac va dans le même sens. « J’at­tends qu’il parle de so­lu­tions concrètes, dise qu’il faut en­clen­cher la tran­si­tion de la mo­bi­li­té. J’es­père qu’il pour­ra avoir une in­fluence sur le gou­ver­ne­ment », lâche l’élu du Mor­bi­han. « Une feuille de route et une boîte à ou­tils concrète, at­tei­gnable et mo­bi­li­sa­trice », voi­là ce qu’at­tend l’eu­ro­dé­pu­té EELV Pas­cal Du­rand.

Une pa­role mo­bi­li­sa­trice, donc. Peu l’ima­ginent re­tour­ner dans l’arène. Sauf peut-être Del­phine Ba­tho. La dé­pu­tée, pré­si­dente de Gé­né­ra­tion éco­lo­gie et ex-mi­nistre de l’En­vi­ron­ne­ment, sou­haite qu’il « aide l’éco­lo­gie à pas­ser à la vi­tesse su­pé­rieure » et ap­pré­cie­rait qu’il mène une liste aux eu­ro­péennes car il est le hé­raut lé­gi­time de « l’éco­lo­gie in­té­grale ». Et ain­si se lan­cer contre Ma­cron ? Im­pro­bable. Mais qui sait ? Hu­lot ré­serve peut-être des sur­prises.

“IL

A LA RESPONSABILITÉ DE COM­PLÉ­TER LA LE­ÇON DE SA ” DÉ­MIS­SION

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.