CHEZ PRADEL,

DU CLAS­SIQUE BIEN FAIT ET SA­VOU­REUX

Le Parisien (Essonne) - - LOISIRS - BÉ­NÉ­DICTE AGOUDETSÉ

POT-AU-FEU, bour­gui­gnon, blan­quette, pe­tit sa­lé aux len­tilles ou coq au vin… Chez Pradel, une bras­se­rie à l’an­cienne née en 1897 et ra­che­tée voi­ci deux ans, ne pro­pose que des plats tra­di­tion­nels fran­çais mi­jo­tés et faits mai­son. Comme chez mé­mé. Ces mets sont ac­com­pa­gnés d’une en­trée des plus simples et clas­siques et de des­serts à l’ave­nant, de la tarte à l’abri­cot à la crème brû­lée en pas­sant par le sa­bayon. A chaque jour son me­nu en­trée-plat ou plat-des­sert à 13,50 €. Le ser­vice est des plus convi­viaux, l’am­biance, fa­mi­liale et bon en­fant, comme dans tout vrai bis­trot de quar­tier qui se res­pecte. Un vrai bon plan. Chez Pradel, 168, rue Or­de­ner, Pa­ris (XVIIIe). Du mar­di au samedi de mi­di à 14 h 30 de 19 heures à 22 heures, le dimanche de mi­di à 14 h 30. Tél. 01.42.64.24.97.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.