Ras­sem­bler, plu­tôt que di­vi­ser

Le Parisien (Essonne) - - FAIT DU JOUR -

Les Gi­lets jaunes, pour une grande ma­jo­ri­té, ex­priment leur désar­roi, leur las­si­tude et leur co­lère. Ils disent leurs fins de mois — voire leurs mi­lieux de mois — dif­fi­ciles, et leurs si­tua­tions per­son­nelles par­fois dra­ma­tiques. A leur cô­té se sont in­vi­tés cer­tains pro­fes­sion­nels de la contes­ta­tion, qui ne pro­posent rien d’autre que de tout cas­ser et même, pour­quoi pas, nier et bri­ser le mo­dèle dé­mo­cra­tique des élec­tions. A ces oi­seaux de mau­vais au­gure, les Gi­lets jaunes per­mettent d’éruc­ter en res­sas­sant la même li­ta­nie. Soit. En re­vanche, la voix de Laurent Ber­ger dans nos co­lonnes est beau­coup plus in­té­res­sante, car il pré­fère construire que dé­truire, ras­sem­bler plu­tôt que di­vi­ser, en­vi­sa­ger l’ave­nir au lieu de pié­ti­ner. Or, avan­cer en­semble des so­lu­tions est au­jourd’hui es­sen­tiel pour sor­tir du conflit.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.