L’amer­tume des com­mer­çants

Samedi, près de deux ma­ga­sins sur trois de l’ave­nue pa­ri­sienne ont su­bi des dé­gra­da­tions, qui s’ajoutent à la perte de chiffre d’af­faires.

Le Parisien (Essonne) - - FAIT DU JOUR - BE­NOÎT HASSE ET NI­CO­LAS MAVIEL

« C’ÉTAIT PRÉ­VI­SIBLE. ture de po­lice n’a fait au­cune de­mande à la mai­rie de Pa­ris pour re­ti­rer le mo­bi­lier ur­bain sur l’ave­nue », rap­pelle Jeanne d’Hau­te­serre, maire (LR) du VIIIe, qui dit com­prendre l’in­quié­tude des com­mer­çants de voir re­ve­nir les Gi­lets jaunes le week-end pro­chain.

« On va voir… Si le risque se confirme, on fer­me­ra et on met­tra des planches sur les vi­trines », pré­voit dé­jà Franck Che­va­lier. Jean-Noël Rein­hardt pointe la res­pon­sa­bi­li­té des cas­seurs. « S’il n’y avait eu que les Gi­lets jaunes, il n’y au­rait pas eu de vio­lences. Ils n’ont pas mon­tré d’agres­si­vi­té vis-à-vis des com­mer­çants », sou­ligne le pa­tron du Co­mi­té Champs-Ely­sées qui pré­cise qu’il « fau­dra comp­ter une se­maine pour que les tou­ristes et les Pa­ri­siens re­viennent nor­ma­le­ment ».

Les quatre pro­chains wee­kends se­ront dé­ci­sifs. C’est sur ces ren­dez-vous de dé­cembre que se joue­ra vé­ri­ta­ble­ment le chiffre d’af­faires des fêtes de fin d’an­née.

Pa­ris (VIIIe), hier. Banques, bou­tiques de luxe ou grandes sur­faces, tous les types de com­merces des ChampsE­ly­sées ont été vi­sés.

Pa­ris (VIIIe), hier. Au len­de­main des vio­lences sur les Champs-Ely­sées, les dé­gâts sont im­por­tants. Plu­sieurs ter­rasses ont été dé­truites.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.