Les poids lourds dans le vi­seur

La loi sur la mo­bi­li­té pré­sen­tée au­jourd’hui ex­clut les péages ur­bains et n’ins­tau­re­ra pas dans l’im­mé­diat de taxe sur les ca­mions. Mais au mi­nis­tère des Trans­ports, plu­sieurs pistes sont à l’étude.

Le Parisien (Essonne) - - ÉCONOMIE - PAR VINCENT VÉRIER

ALORS QUE le pré­sident de la Ré­pu­blique doit s’ex­pri­mer de­main pour ten­ter de désa­mor­cer la co­lère des Gi­lets jaunes, la mi­nistre des Trans­ports, Eli­sa­beth Borne, pré­sente au­jourd’hui le conte­nu de la loi LOM. Cette grande loi d’orien­ta­tion des mo­bi­li­tés dont l’ob­jec­tif est de lut­ter contre les in­éga­li­tés face aux trans­ports et de fa­ci­li­ter les dé­pla­ce­ments propres (lire ci-des­sous) est très at­ten­due. Le mi­nis­tère a an­non­cé dès hier soir ex­clure les péages ur­bains pour ne pas « ac­cen­tuer les frac­tures entre ter­ri­toires ».

Concer­nant l’ins­tau­ra­tion d’une vi­gnette sur les poids lourds, su­jet ul­tra­sen­sible, le gou­ver­ne­ment a dé­ci­dé d’ajour­ner cette me­sure sans pour au­tant l’aban­don­ner. Mieux fi­nan­cer les in­fra­struc­tures de trans­ports sup­pose de trou­ver des res­sources sup­plé­men­taires. En 2019, ces be­soins sont es­ti­més à 300 M€ et se­ront pris sur le bud­get gé­né­ral. Mais à par­tir de 2020, il fau­dra 500 M€ de plus par an. Plu­sieurs pistes sont à l’étude. La pre­mière passe par une baisse de la TICPE (taxe in­té­rieure de consom­ma­tion sur les pro­duits éner­gé­tiques) rem­bour­sée aux en­tre­prises de tran­sport. Celles qui pos­sèdent des poids lourds de plus de 7,5 t se font rem­bour­ser une par­tie de la TICPE payée pour chaque plein de die­sel. Une me­sure créée il y a plu­sieurs an­nées, sous l’égide de l’Eu­rope, afin de gom­mer les écarts de prix du car­bu­rant entre les dif­fé­rents pays de l’UE.

FAIRE PAYER LES ROU­TIERS ÉTRAN­GERS

Ac­tuel­le­ment, ce sont en­vi­ron 700 M€ de TICPE qui sont re­ver­sés aux rou­tiers chaque an­née par l’Etat. Avec le rap­pro­che­ment des prix du die­sel et de l’es­sence, il est pré­vu qu’en 2022 2,7 Mds€ de TICPE se­ront re­ver­sés aux rou­tiers… Du cô­té de Ber­cy, on mi­lite pour une baisse du rem­bour­se­ment de la TICPE. Mais du cô­té du mi­nis­tère de la Tran­si­tion éco­lo­gique, c’est la piste de la vi­gnette qui était pré­fé­rée. Elle a l’avan­tage de taxer aus­si les rou­tiers étran­gers. S’ils sont éta­blis dans l’UE, ces der­niers bé­né­fi­cient du rem­bour­se­ment de la TICPE, mais ils vont sou­vent faire le plein dans des pays où le prix du car­bu­rant est moins éle­vé qu’en France.

Une troi­sième voie est ap­pa­rue ces der­nières se­maines. « Une vi­gnette se­rait mise en place mais elle se­rait rem­bour­sée aux trans­por­teurs fran­çais via la TICPE grâce un mé­ca­nisme qui ne contre­vient pas aux règles eu­ro­péennes et qui reste à dé­fi­nir, dé­taille Aline Mesples, pré­si­dente de l’Otre (Or­ga­ni­sa­tion des trans­por­teurs rou­tiers eu­ro­péens). L’idée est que les trans­por­teurs rou­tiers étran­gers, qui re­pré­sentent 35 % des cir­cu­la­tions de poids lourds en France, par­ti­cipent da­van­tage aux fi­nan­ce­ments des in­fra­struc­tures. » Mais ce scénario reste à pré­ci­ser.

Nom­breuses en sep­tembre et oc­tobre, les réunions entre rou­tiers et gou­ver­ne­ment ont été in­exis­tantes en no­vembre. « Le contexte ac­tuel, avec le mou­ve­ment des Gi­lets jaunes, n’était pas pro­pice à né­go­cier », ex­plique Aline Mesples. Dif­fi­cile pour les trans­por­teurs rou­tiers de pe­ser sur les dis­cus­sions, en me­na­çant d’une grève, alors qu’ ils tiennent à mar­quer leurs dis­tances avec les Gi­lets jaunes. « Nous com­pre­nons leurs pré­oc­cu­pa­tions, confie le pa­tron d’une en­tre­prise du sec­teur, mais nous avons nos propres re­ven­di­ca­tions. » Par­mi celles-ci fi­gure la mise en place d’un car­bu­rant pro­fes­sion­nel, dès 2020.

“LE CONTEXTE AC­TUEL, AVEC LE MOU­VE­MENT DES GI­LETS JAUNES, N’ÉTAIT PAS

” PRO­PICE À NÉ­GO­CIER PRÉ­SI­DENTE DE L’OTRE (OR­GA­NI­SA­TION DES TRANS­POR­TEURS ROU­TIERS EU­RO­PÉENS)

Le su­jet ul­tra­sen­sible de la vi­gnette sur les poids lourds pour mieux fi­nan­cer les in­fra­struc­tures de trans­ports a été ajour­né par le gou­ver­ne­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.