Cre­pus­cu­le­des­dieux au zé­nith

Deuxième de l'épreuve de ré­fé­rence dis­pu­tée le 23 oc­tobre à Deau­ville, Cre­pus­cu­le­des­dieux peut rem­por­ter son pre­mier quinté.

Le Parisien (Essonne) - - HIPPISME - PAR STEAVIE DOUSSOT

À 7 ANS, Cre­pus­cu­le­des­dieux (n°2) est vrai­ment un chic che­val que tout pro­prié­taire rê­ve­rait de pos­sé­der. Mal­gré les dé­pla­ce­ments ré­pé­tés de­puis Ca­las (Bouches-du-Rhône) où il est en­trai­né par Jé­rôme Rey­nier, il en­chaîne les ex­cel­lentes ten­ta­tives à Deau­ville, no­tam­ment dans ce style de tour­nois, une ca­té­go­rie qui n'a plus de se­cret pour lui. Lors de ses dix-huit par­ti­ci­pa­tions à des éve­ne­ments, il s'est clas­sé à huit re­prises dans les cinq pre­miers. Il lui manque en­core une vic­toire, mais elle semble lui tendre les bras d’au­tant que son de­gré de forme est ex­cellent. Ce spé­cia­liste de la PSF est dans son bac à sable sur la côte nor­mande. Par ailleurs, il vient de prou­ver qu'il te­nait les 1900 mètres. Dans ces condi­tions, il pos­sède beau­coup d'atouts dans son jeu pour trou­ver une juste ré­com­pense à ses ef­forts. Pau­line Menges force 2. Dark Ame­ri­can (n°7) est un nou­veau ve­nu dans les boxes de Pau­line Menges. La pro­fes­sion­nelle can­ti­lienne l'a ac­quis après sa ré­cente troi­sième place dans une épreuve à ré­cla­mer. Il ap­pré­cie la PSF et son par­te­naire Mi­ckaël Bar­za­lo­na s'en­tend par­fai­te­ment avec lui. Il est ca­pable de jouer un rôle utile pour son re­tour dans les quin­tés tout comme sa com­pagne de cou­leurs Gol­den Ra­j­sa (n°10). Cette pou­liche a prou­vé en der­nier lieu sur ce par­cours qu'elle de­meu­rait com­pé­ti­tive en va­leur 38. Elle pos­sède un très bon fi­nish et s'adapte à toutes les sur­faces.

Wa­leed en­core et tou­jours. Wa­leed (n°14) vient de de­van­cer, le 24 oc­tobre, la concur­rente pré­cé­dem­ment ci­tée d’un nez. Ce jour-là, il a réa­li­sé une ex­cel­lente va­leur, en pre­nant la troi­sième place sur­tout qu'il s'agis­sait d'une pre­mière ten­ta­tive sur les 1900 mètres de la piste en sable de deau­ville. Même s'il a dé­sor­mais moins de marge au poids, il faut le re­te­nir. Pas­ca­sha d'Or confiant. Pas­ca­sha d'Or (n°5) ne court qu'à bon es­cient. Il compte deux suc­cès et onze ac­ces­sits en seize sor­ties. Un ex­cellent co­ef­fi­cient de réus­site qu'il peut amé­lio­rer car il ne se­ra pas dé­ran­gé par le chan­ge­ment de sur­face.

Pour les places. In The Lope (n°1) Cayo Co­co (n°13), Al­lez Hen­ri (n°9) et Vea­kal­to (n°15) re­pré­sentent de belles pos­si­bi­li­tés pour les places.

(Scoop­dy­ga/ El­liott Chou­ra­qui.)

Deau­ville, le 28 août. Cre­pus­cu­le­des­dieux (n°3) ter­mine 3e du Prix du Havre der­rière Di­wan Se­no­ra et Re­beel Light­ning.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.