« Je n’ai pas les moyens de faire les tra­vaux »

Pau­lette*, de­ve­nue pro­prié­taire

Le Parisien (Hauts de Seine) - - ÉCONOMIE - O.P.

ELLE A TOU­JOURS VÉ­CU dans le quar­tier de la Grande-Borne à Gri­gny (Es­sonne). Alors en 2001, quand on pro­pose à Pau­lette* de ra­che­ter le pa­villon qu’elle louait de­puis 1996, elle a sau­té sur l’oc­ca­sion. C’est une jo­lie mai­son avec trois chambres et un pe­tit jar­din. « Comme j’avais pas mal d’ap­port, je n’ai pris qu’un cré­dit sur cinq ans », dit-elle. Un cré­dit rem­bour­sé de­puis belle lu­rette.

Mais au­jourd’hui, cette agente ter­ri­to­riale se sent pié­gée. « Il fau­drait re­faire le mur ex­té­rieur, mais je n’ai pas les moyens de faire ces tra­vaux. Cô­té iso­la­tion, il se­rait grand temps de rem­pla­cer les trois baies vi­trées qui datent de 1969. Mais rien que pour celle du sa­lon, on nous a fait un de­vis à 9 800 € ! » En­fin il y a la chau­dière de 2001 qu’il fau­drait chan­ger. Pau­lette et son ma­ri, ou­vrier pro­fes­sion­nel, ont donc ten­té de se faire ai­der grâce à une Opah (opé­ra­tion pro­gram­mée d’amé­lio­ra­tion de l’ha­bi­tat) fi­nan­cée par l’Agence na­tio­nale de l’ha­bi­tat, mais avec 4 000 € de re­ve­nus men­suels, ils sont au-des­sus des pla­fonds de res­sources.

« J’ai 50 ans, mon ma­ri 53 ans. On est bien ici, alors on ne par­ti­ra pas. Mais pour les gens comme nous, avec des re­ve­nus moyens, il n’y a pas d’aide pour faire face aux grosses charges. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.