Est-ce une cir­cons­tance ag­gra­vante ?

Le Parisien (Hauts de Seine) - - FAITS DIVERS - N.M.

CET APRÈS-MI­DI, le tri­bu­nal de grande ins­tance de Brest se penche sur l’ho­mi­cide in­vo­lon­taire d’Owen, 14 ans. « On ne peut évi­dem­ment pas chan­ger la loi im­mé­dia­te­ment, sou­pire la mère de la vic­time, Ma­rie Mor­van. Mais nous sou­hai­tons, avec le sou­tien de notre avo­cate, Me Na­dine Lé­meillat, qu’une peine sé­vère soit pro­non­cée. Que ce pro­cès fasse ré­flé­chir. » Ce qu’es­pèrent les Mor­van, avec l’aide de leur conseil, spé­cia­li­sé en droit du dom­mage cor­po­rel et de la res­pon­sa­bi­li­té, c’est que les cir­cons­tances ag­gra­vantes soient « au moins re­te­nues » par le tri­bu­nal et que la prise de mé­di­ca­ments dangereux soit prise en compte.

Les pa­rents at­tendent aus­si de cette au­dience de pou­voir y ra­con­ter une en­quête qui a été pour eux un vé­ri­table par­cours du com­bat­tant, une pro­cé­dure ju­di­ciaire aus­si dou­lou­reuse que pé­nible du­rant la­quelle la fa­mille s’est sen­tie « mal­trai­tée ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.