Nou­velle mai­son de l’hor­reur en Ca­li­for­nie

Le Parisien (Hauts de Seine) - - FAITS DIVERS -

Dix en­fants âgés de 4 mois à 12 ans ont été dé­cou­verts au mi­lieu d’ex­cré­ments et de dé­tri­tus dans une mai­son en Ca­li­for­nie (Etats-Unis), le 31 mars. Leurs pa­rents sont ac­cu­sés d’abus phy­siques et d’actes de tor­ture.

La po­lice lo­cale est tom­bée sur cette mai­son de l’hor­reur par ha­sard. Tout com­mence lorsque la mère de fa­mille, Ina Ro­gers, si­gnale aux forces de l’ordre la dis­pa­ri­tion de son fils aî­né qui n’est pas ren­tré. Re­trou­vé ra­pi­de­ment, il est ra­me­né chez lui. Les agents dé­couvrent alors ses neuf frères et soeurs « dans des condi­tions de mi­sère et d’in­sé­cu­ri­té ».

La salle de bains est cou­verte d’ex­cré­ments d’ani­maux, et les dix en­fants, sco­la­ri­sés à do­mi­cile, dorment dans la même chambre. Souf­frant de pi­qûres, de brû­lures et de contu­sions (qui pro­viennent pro­ba­ble­ment d’une arme à plombs), ils ont su­bi des tor­tures phy­siques et psy­cho­lo­giques de­puis de longues an­nées, se­lon la po­lice.

Le père a été ar­rê­té et in­car­cé­ré ven­dre­di. Ina Ro­gers a été li­bé­rée sous cau­tion. Ils nient les faits qui leur sont re­pro­chés. « Je m’ef­force d’être une bonne mère pour mes en­fants, a dé­cla­ré Ina. Mon ma­ri a beau­coup de ta­touages. Il res­semble à un in­di­vi­du ef­frayant, et c’est pour­quoi les gens sont si prompts à le ju­ger. Mais mon ma­ri est une per­sonne in­croyable. Je suis une mère in­croyable », s’est-elle dé­fen­due. Les en- fants ont été confiés aux ser­vices so­ciaux.

Fair­field (Etats-Unis), mar­di. Ina Ro­gers (à droite) ré­pond à la presse après que ses dix en­fants ont été pla­cés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.