Her­nan­dez ap­pe­lé, un doute pour Men­dy

Le Parisien (Hauts de Seine) - - SPORTS - BER­TRAND MÉTAYER

LA PER­FOR­MANCE de Lu­cas Her­nan­dez lors de la vic­toire de l’At­lé­ti­co de Ma­drid en fi­nale de la Ligue Eu­ro­pa mer­cre­di a fi­ni de convaincre Des­champs de l’ap­pe­ler : « Je ne l’ai pas pris pour rien en mars. Je sais ce dont il est ca­pable et son match de mer­cre­di en a ap­por­té une nou­velle preuve. »

La se­maine est donc par­faite pour le joueur de 22 ans (2 sé­lec­tions) dont les qua­li­tés dé­fen­sives sont une vé­ri­table as­su­rance aux yeux de son sé­lec­tion­neur. Il a pour ce­la fait le choix d’écar­ter Lu­cas Digne qui était pour­tant au dé­but de l’an­née dans la peau d’un po­ten­tiel ti­tu­laire lui qui avait connu les cam­pagnes de 2014 et 2016.

DIGNE EN MANQUE DE RYTHME

Mais le Bar­ce­lo­nais paie un manque de rythme évident alors qu’il n’a joué que deux matchs de­puis le der­nier ras­sem­ble­ment des Bleus en mars. Un pro­blème que pour­rait aus­si connaître Ben­ja­min Men­dy. Tout juste re­ve­nu d’une rup­ture des li­ga­ments croi­sée du ge­nou droit su­bie en sep­tembre, le la­té­ral de Ci­ty n’a joué qu’une soixan­taine de mi­nutes ces der­nières se­maines. De quoi pré­oc­cu­per le staff tri­co­lore qui se donne jus­qu’au 4 juin et la date de re­mise de la liste dé­fi­ni­tive pour tran­cher. « Avec les quinze jours de pré­paration et les deux matchs ami­caux, j’en sau­rai un peu plus, re­con­naît Des­champs. Au­jourd’hui, je n’ai pas la cer­ti­tude qu’il puisse jouer 90 mi­nutes. La seule liste qui comp­te­ra se­ra celle du 4 juin à mi­di. Je peux être ame­né à tout mo­ment à pou­voir chan­ger… »

Di­mi­tri Payet.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.