Car­ton rouge

Le Parisien (Hauts de Seine) - - FAIT DU JOUR -

Qui est res­pon­sable de la dif­fu­sion chao­tique des images de la pre­mière jour­née de la Ligue des champions ? Le groupe Al­tice, qui a joué avec le dé­sir des fans de foot­ball sans maî­tri­ser tous les as­pects tech­niques d’une telle re­trans­mis­sion, n’est pas exempt de re­proches. Mais le cou­pable nu­mé­ro un est l’UEFA, la fé­dé­ra­tion eu­ro­péenne de foot­ball, qui a ven­du au plus of­frant les droits de sa com­pé­ti­tion reine sans prendre de ga­ran­ties pour le confort des té­lé­spec­ta­teurs. Tout comme elle crée des com­pé­ti­tions ar­ti­fi­cielles — la ban­cale Ligue des na­tions, bien­tôt une troi­sième Coupe d’Eu­rope — pour mul­ti­plier ses sources de re­ve­nus, même si ce­la me­nace la cré­di­bi­li­té du sport qu’elle re­pré­sente. Pour l’en­semble de son oeuvre ré­cente, l’UEFA mé­rite un car­ton rouge.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.