Vive les lieux éphé­mères

Le Parisien (Hauts de Seine) - - CAHIER SPÉCIAL - PAR LAU­RA BRU­NEAU

UN AMAS de pa­vés éri­gé en oeuvre d’art dès l’en­trée at­tire l’oeil. C’est jus­te­ment le re­trait de ces pierres qui a per­mis, à Pan­tin (Seine-Saint-De­nis), de vé­gé­ta­li­ser la Ci­té Fer­tile avec 200 arbres plan­tés dans la terre is­sue de l’ex­ca­va­tion du chan­tier Eole (pro­lon­ge­ment du RER) à proxi­mi­té. Ici, rien ne se perd.

UNE AN­CIENNE GARE DE MAR­CHAN­DISES

La Ci­té Fer­tile, nou­veau lieu éphé­mère ou­vert dans une an­cienne gare de mar­chan­dises de la SNCF vouée à de­ve­nir le fu­tur éco­quar­tier de Pan­tin, mise sur la tran­si­tion éco­lo­gique, la consom­ma­tion res­pon­sable, le zé­ro dé­chet.

On y vient pour pas­ser un bon mo­ment, pai­sible, car, même si on est en plein Pan­tin, on s’y sent cou­pé de la ville. On pro­fite du sable, joue au beach-vol­ley, fait une par­tie de mol­ky, de pétanque ou de ping-pong, jeux prê­tés gra­tui­te­ment. Un exemple de re­con­ver­sion éphé­mère de site comme il en pousse des di­zaines à Pa­ris (Ground Con­trol, Aé­ro­sol…) et en ban­lieue (6B, Ma­ga­sins Gé­né­raux…). Pour manger et boire, on s’as­sied sur l’une des grandes ta­blées convi- viales. Dans l’as­siette, que du fait mai­son avec des pro­duits sour­cés avec soin, bios ou is­sus de l’agriculture rai­son­née, en cir­cuit court. On se ra­fraî­chit avec des jus et thés gla­cés mai­son. La bière est bras­sée sur place. Les ré­si­dus de pro­duc­tion ali­mentent le com­post. Pour se nour­rir l’es­prit, di­rec­tion la bi­blio­thèque tour­nante ou la ca­bane à mé­di­ter, si on est en quête d’un peu de quié­tude. Une en­vie pres­sante ? On prend son go­be­let de co­peaux de sciures pour al­ler aux toi­lettes sèches. Point de gas­pi d’eau en cette Ci­té Fer­tile.

Le foo­ting en groupe. Marre de cou­rir seul(e) ? Re­joi­gnez les rangs de groupes de run­ners qui ont vu le jour ces der­niers temps via le Web. Pour la plu­part, l’en­traî­ne­ment est heb­do­ma­daire, gra­tuit, avec un point de dé­part de­vant un ma­ga­sin et avec des groupes se­lon ni­veau. Le run­ning tou­ris­tique. L’ap­pli gra­tuite Run­nin’Ci­ty pro­pose qua­rante cir­cuits de « SightRun­ning » (jog­ging cultu­rel) à Pa­ris pour dé­cou­vrir le pa­tri­moine en fai­sant du sport.

Ils sont conçus se­lon la qua­li­té de l’air et mo­di­fiés en temps réel se­lon les alertes pol­lu­tion et les tra­vaux pu­blics.

Le plog­ging, le jog­ging éco­lo. La dis­ci­pline vient de Suède et consiste à faire son foo­ting mu­ni d’un gant et d’un sac-pou­belle pour ra­mas­ser les dé­chets. Les plog­gers se dé­pensent da­van­tage grâce aux chan­ge­ments de rythme et il y a moins de dé­chets de­hors. Ils se re­trouvent via les ré­seaux so­ciaux. Boot­camp dans la ville. Des coachs vous donnent ren­dez-vous dans les parcs ou sur les quais de Seine pour des ses­sions d’en­traî­ne­ment en groupe fa­çon « boot­camp »

(à la mi­li­taire). Avec Ur­ban Chal­lenge, les cours payants sont as­su­rés par des sa­peurs­pom­piers. Des coachs in­dé­pen­dants en pro­posent aus­si.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.