SAN­TÉ Ten­sions à l’hô­pi­tal

Le Parisien (Hauts de Seine) - - FAIT DU JOUR - MARC PAYET ET EL­SA MA­RI

elle est sur tous les fronts. La fu­ture loi sur la dé­pen­dance ? C’est elle. La PMA pour toutes ? En­core elle. C’est bien Agnès Bu­zyn, mi­nistre de la San­té, qui portera le texte sur la bioé­thique, exa­mi­né dé­but 2019. Sauf sur­prise, le pro­jet de loi de­vrait ou­vrir la pro­créa­tion mé­di­ca­le­ment as­sis­tée (PMA) aux femmes cé­li­ba­taires et aux couples les­biens, un su­jet à haut risque.

La ré­forme de l’hô­pi­tal ? Tou­jours elle. Mais at­ten­tion au risque de sur­chauffe. Le plan san­té, an­non­cé il y a quinze jours com­porte d’in­con­tes­tables avan­cées pour la mé­de­cine de ville, avec no­tam­ment la créa­tion de 4 000 postes d’as­sis­tants mé­di­caux, mais il ne sa­tis­fait pas les hos­pi­ta­liers… « Ce plan ne prend pas du tout la me­sure de la gra­vi­té de la si­tua­tion à l’hô­pi­tal. C’est très bien de ré­or­ga­ni­ser la mé­de­cine de ville, mais les ef­fets de cette ré­forme vont mettre cinq à dix ans pour vrai­ment amé­lio­rer les choses et sou­la­ger l’hô­pi­tal », es­time le pro­fes­seur An­dré Gri­mal­di, en­do­cri­no­logue à la Pi­tiéSal­pê­trière, qui a pour­tant été re­çu avec de nom­breux autres grands pro­fes­seurs lors de la phase de consul­ta­tion du plan par la mi­nistre. « A l’ar­ri­vée, pas de re­va­lo­ri­sa­tion des in­fir­mières, pour­suit-il, pas de moyens sup­plé­men­taires pour la psy­chia­trie, qui est si­nis­trée. Je suis dé­çu et in­quiet. Il ne se­rait pas éton­nant qu’un mou­ve­ment de mé­con­ten­te­ment se dé­ve­loppe. » Ce­la pour­rait par­tir des ur­gences, où les temps d’at­tente sont sou­vent très longs, faute de moyens. Le doc­teur Fran­çois Braun, res­pon­sable du Syn­di­cat des mé­de­cins ur­gen­tistes de France, sa­lue « la phi­lo­so­phie glo­bale du plan, qui com­porte d’in­con­tes­tables avan­cées », mais at­tend « des me­sures concrètes sur les ur­gences ».

Pointe-à-Pitre (Gua­de­loupe), jeu­di. Agnès Bu­zyn est in­ter­pel­lée par un aide-soi­gnant, vi­si­ble­ment fa­ti­gué par le manque de moyens de son CHU.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.