Le parc des Chan­te­raines se re­fait une beau­té

Le Parisien (Hauts de Seine) - - HAUTS-DE-SEINE COLOMBES ASNIÈRES LEVALLOIS - O.B.

LES CA­MIONS BENNES et les bull­do­zers ont dé­bar­qué aux Chan­te­raines. Le conseil dé­par­te­men­tal vient de lan­cer une opé­ra­tion d’amé­na­ge­ment de ce pou­mon vert, si­tué entre Gennevilliers et Ville­neuve-la-Ga­renne. Au to­tal, ce sont pas moins de 2,8 M€ qui sont in­ves­tis dans cette opé­ra­tion.

D’ici 2020, de nou­veaux es­paces vont être amé­na­gés au­tour de l’étang des Tilliers, le prin­ci­pal plan d’eau du parc. D’autres équi­pe­ments doivent voir le jour près de la ferme pé­da­go­gique en­core du pré oc­cu­pé par le che­val char­gé de l’en­tre­tien na­tu­rel du parc. Des al­lées et des pe­tites places de­vraient per­mettre de mieux cir­cu­ler, à pied et à vé­lo, dans le parc. Au nord, les li­mites et les ac­cès, cô­té Hautes-Bornes, à Ville­neuve se­ront sé­cu­ri­sés grâce à des clô­tures, un por­tail et des por­tiques.

En­fin, le conseil dé­par­te­men­tal compte créer un par­cours spor­tif « san­té et na­ture ». Ce cir­cuit se­ra com­po­sé de 33 agrès et six sta­tions, ac­ces­sibles aux per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite. Des bancs, tran­sats et autres tables de pique-nique com­plé­te­ront la nou­velle offre.

En ce dé­but d’hi­ver, seuls de rares fon­dus de course à pied et quelques membres de la SPA voi­sine, avec un chien au bout de la laisse, fré­quentent as­si­dû­ment ce parc. « Le site est in­es­pé­ré ici, entre Gennevilliers, l’A 86 et Ville­neuve. Si, en plus, on va pou­voir y faire plus de sport, je ne vais plus en par­tir », plai­sante Ys­souf, un ha­bi­tant de Ville­neuve re­vê­tu de la pa­no­plie com­plète de jog­geur.

CRÉÉ IL Y A UNE QUA­RAN­TAINE D’AN­NÉES

Ce parc de 87 ha a tout d’un es­pace sau­vage. Et rien n’est plus faux. Il a été créé de toutes pièces, il y a une qua­ran­taine d’an­nées, sur une an­cienne car­rière. Au­jourd’hui, c’est une place forte de la dé­tente et de la pro­tec­tion de la na­ture. « Nous nous adap­tons aux ac­ti­vi­tés du pu­blic avec cette fois des équi­pe­ments spor­tifs, pré­cise Yves Ré­vil­lon, vi­ce­pré­sident (LR) du dé­par­te­ment char­gé de l’en­vi­ron­ne­ment. Mais aus­si aux né­ces­si­tés en­vi­ron­ne­men­tales avec des sys­tèmes de ré­cu­pé­ra­tion des eaux de ruis­sel­le­ment par exemple. »

Cô­té dé­com­pres­sion, des pro­me­nades, une ferme pé­da­go­gique, des jets d’eaux, une fosse de plon­gée, etc. Dans le même temps, le parc, la­bel­li­sé es­pace vé­gé­tal éco­lo­gique de­puis 2012, est gé­ré se­lon des prin­cipes dras­tiques avec pré­sence de ruches, au­cun pes­ti­cide, etc. Il est même de­ve­nu un haut lieu de l’ob­ser­va­tion des oi­seaux (on y re­cense quelque 80 es­pèces) avec des sor­ties men­suelles de la LPO et des af­fûts per­met­tant d’ob­ser­ver les vo­la­tiles sur le lac. Ces dix der­nières an­nées, par­celle après par­celle, il s’est rap­pro­ché de la Seine et a ain­si gri­gno­té près de 20 ha.

Gennevilliers, hier. Le conseil dé­par­te­men­tal va me­ner, de l’hi­ver 2018 à cou­rant 2020, des tra­vaux de mo­der­ni­sa­tion et d’amé­na­ge­ment. Une opé­ra­tion à 2,8 M€.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.