Ils dé­versent des dé­chets élec­tro­niques chez Ama­zon France

Pre­nant le contre-pied du Black Fri­day, les Amis de la Terre ont or­ga­ni­sé une ac­tion hier.

Le Parisien (Hauts de Seine) - - HAUTS-DE-SEINE NANTERRE LA DÉFENSE RUEIL - PA▶ OLI­VIER BU­REAU

GROS DÉBALLAGE hier ma­tin de­vant le siège d’Ama­zon France, à Clichy. Peu après 9 heures, l’as­so­cia­tion les Amis de la Terre a me­né une opé­ra­tion spec­ta­cu­laire. Les dé­fen­seurs de l’en­vi­ron­ne­ment ont dé­ver­sé 15 m3 de dé­chets élec­tro­niques à l’en­trée du site, bou­le­vard du Gé­né­ral-Le­clerc, juste en face du parc Sa­len­gro. « Nous avons un double ob­jec­tif : dé­non­cer l’ab­sence de dis­po­si­tif de re­cy­clage de ces dé­chets par Ama­zon et pro­tes­ter contre la sur­con­som­ma­tion dont Ama­zon est un sym­bole. C’est pour­quoi nous avons choi­si ce jour de Black Fri­day », com­mente-t-on chez les Amis de la Terre.

N■ V■OLENCE, N■ ■NTE▶PELLAT■ONS

Les mi­li­tants ont im­mé­dia­te­ment dé­ployé une ban­de­role « Ama­zon Hors la loi » avant d’y amon­ce­ler des restes d’or­di­na­teurs et autres ap­pa­reils élec­tro­niques et in­for­ma­tiques.

Au to­tal 52 mi­li­tants ont char­riés ces mon­ceaux de dé­chets et dis­tri­bués des tracts in­ti­tu­lés « Ama­zon.fr vend tout, même la pla­nète » dé­taillant leurs griefs contre l’en­tre­prise. L’ac­tion a du­ré une qua­ran­taine mi­nutes. Elle s’est ache­vée peu avant 10 heures, sans vio­lences ni in­ter­pel­la­tion. Pre­mière cible des Amis de la Terre : le non-res­pect, se­lon eux, de la loi sur le re­cy­clage par Ama­zon. « Ils sont le deuxième dis­tri­bu­teur en France de pro­duits élec­triques et élec­tro­niques, rap­pelle l’as­so­cia­tion. Ils doivent or­ga­ni­ser ou pro­po­ser une col­lecte de ce type de dé­chet. Quand on achète un pro­duit chez eux, ils de­vraient pro­po­ser de re­prendre l’an­cien ou un du même genre pour le re­cy­cler. Or, ce n’est pas le cas. »

En sep­tembre, l’as­so­cia­tion a dé­po­sé une plainte à la di­rec­tion gé­né­rale de la concur­rence, de la consom­ma­tion et de la ré­pres­sion des fraudes (DGCCRF) pour « […] ab­sence d’un sys­tème de re­prise des dé­chets élec­tro­niques ».

L’autre angle d’at­taque était le Black Fri­day. « Le mo­dèle d’Ama­zon re­pose sur des prix cas­sés et est in­com­pa­tible avec la tran­si­tion éco­lo­gique, es­time-t-on chez les Amis de la Terre. Avec le Black Fri­day, on est dans le gas­pillage à ou­trance, dans des achats sou­vent in­utiles… » Dans le quar­tier, l’opé­ra­tion a sur­tout susde ci­té des sou­rires et de la ré­flexion. « Entre la consom­ma­tion et la dé­fense de l’en­vi­ron­ne­ment, c’est sûr, il y a un pro­blème. Au moins ce genre d’ac­tion fait co­gi­ter », ad­met Ca­ro­line, tract à la main.

De son cô­té, la di­rec­tion d’Ama­zon in­dique « of­frir à ses clients des in­for­ma­tions com­plètes afin de réa­li­ser des achats rai­son­nés. Lorsque des co­lis nous sont re­tour­nés, nous re­con­di­tion­nons, ré­pa­rons et re­ven­dons ces pro­duits. Le cas échéant, nous pou­vons les orien­ter vers un nou­vel usage ou les re­dis­tri­buer via des as­so­cia­tions ca­ri­ta­tives. »

Clichy, hier ma­tin. L’as­so­cia­tion dé­nonce l’ab­sence de fi­lière de re­cy­clage pro­po­sée aux consom­ma­teurs par le géant du nu­mé­rique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.