Ca­potes sur or­don­nance

A par­tir du 10 dé­cembre, elles se­ront rem­bour­sées.

Le Parisien (Hauts de Seine) - - SOCIÉTÉ - PA▶ MARC PAYET

REMBOURSÉ, le pré­ser­va­tif ! L’an­nonce hier ma­tin par la mi­nistre de la San­té, Agnès Bu­zyn, est sa­luée par les as­so­cia­tions. « On trouve que c’est une très bonne nou­velle. Ce­la fait écho à notre prin­ci­pale pré­oc­cu­pa­tion, la san­té des jeunes, en par­ti­cu­lier les in­fec­tions sexuel­le­ment trans­mis­sibles, qui sont en pro­gres­sion chez les 15-24 ans », ex­plique Cla­ra Le Stum, char­gée de mis­sion in­no­va­tion so­ciale à la Fé­dé­ra­tion des as­so­cia­tions gé­né­rales étu­diantes (Fage).

Même si des pré­ser­va­tifs gra­tuits sont mis à dis­po­si­tion dans cer­tains lieux (dans des fes­ti­vals ou des points d’in­for­ma­tion pour la jeu­nesse), Cla­ra Le Stum constate « qu’ils ne sont pas si fa­ciles à trou­ver. Et en phar­ma­cie ou en grande sur­face, leur prix reste éle­vé, ce­la pou­vait être un frein à l’achat pour cer­tains », ajoute-t-elle. Ac­tuel­le­ment, ils coûtent en­vi­ron 40 cen­times d’eu­ro l’uni­té (une boîte de 40 ca­potes Du­rex est par exemple ven­due 16,90 €). La dé­ci­sion de la mi­nistre consiste à rem­bour­ser pour l’ins­tant une seule marque, Eden, com­mer­cia­li­sé par Ma­jo­relle. Ce la­bo­ra­toire fran­çais a été le pre­mier à en faire la de­mande de­vant la Haute Au­to­ri­té de san­té. Le taux de rem­bour­se­ment par l’As­su­rance ma­la­die est fixé à 60 %.

6 000 JEUNES CONTA­MI­NÉS PAR LE VIH CHAQUE AN­NÉE

Une boîte de 6 pré­ser­va­tifs Eden ven­due à 1,30 € TTC coû­te­ra au fi­nal seule­ment 8,6 cen­times d’eu­ro l’uni­té au client. Dès le 10 dé­cembre, tous ceux qui se pré­sen­te­ront dans une phar­ma­cie avec une or­don­nance pour­ront donc bé­né­fi­cier de ce ta­rif at­trac­tif. « D’autres marques vont pro­ba­ble­ment aus­si bé­né­fi­cier d’un rem­bour­se­ment », es­time un connais­seur du dos­sier.

Pour la mi­nistre, l’achat d’une boîte de pré­ser­va­tifs « avait un coût pour les ado­les­cents et que ce­la pou­vait les frei­ner dans leur achat », a ex­pli­qué Agnès Bu­zyn sur France In­ter. Samedi, ce se­ra la Jour­née mon­diale de lutte contre le si­da. « Au­jourd’hui, nous dé­cou­vrons chaque an­née en­vi­ron 6 000 nou­velles conta­mi­na­tions au VIH, no­tam­ment chez les jeunes. Ils uti­lisent sou­vent le pré­ser­va­tif pour leur pre­mier rap­port sexuel, mais pas dans les actes sui­vants », a -t-elle pré­ci­sé.

Une nou­velle ap­plau­die aus­si par Au­ré­lien Beau­camp, pré­sident d’Aides : « C’est une ex­cel­lente dé­ci­sion, ce­la cor­res­pond à une de nos re­ven­di­ca­tions his­to­riques. Mais il existe un bé­mol. Les gens doivent pas­ser chez le mé­de­cin pour l’or­don­nance, et cer­taines po­pu­la­tions plus mar­gi­nales ne vont peu­têtre pas sou­hai­ter y al­ler », nuance-t-il.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.