Neuilly-sur-Marne : l’an­cienne cli­nique abri­tait des lo­ge­ments in­dignes

Un mé­de­cin à la re­traite de­ve­nu mar­chand de som­meil est ju­gé jus­qu’à au­jourd’hui à Bo­bi­gny.

Le Parisien (Hauts de Seine) - - FAITS DIVERS - PA▶ CA­ROLE STERLÉ

RISQUES D’EX­PLO­SION, d’in­cen­die, de sa­tur­nisme. Ins­tal­la­tions élec­triques dan­ge­reuses, pré­sence de rats, de ca­fards. Pièces à vivre de moins de 9 m²… Il a fal­lu plus de vingt mi­nutes, hier, à la pré­si­dente de la 15e chambre du tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Bo­bi­gny pour énu­mé­rer les pré­ven­tions re­te­nues contre Helmi Bou­tros.

Ce doc­teur à la re­traite de 66 ans, qui par­ta­geait sa vie entre l’Egypte et la France, est ju­gé pour mise en dan­ger et hé­ber­ge­ment in­digne après la trans­for­ma­tion de sa cli­nique en lo­caux d’ha­bi­ta­tion, de 2013 à 2018, à Neuilly-sur-Marne (Sei­neSaint-De­nis). Il en­court dix ans de pri­son et 300 000 € d’amende. Le pro­cès se ter­mine au­jourd’hui. Les 40 chambres, louées cha­cune entre 330 et 857 €, lui au­raient rap­por­té 200 000 € par an. Sans comp­ter les 240 000 € de loyer an­nuel per­çus au­près des… ser­vices so­ciaux du dé­par­te­ment, qui oc­cu­paient deux ni­veaux de­puis 2009.

« On n’avait pas le choix d’être là, on ne trou­vait pas de lo­ge­ment », ex­plique po­sé­ment Djaé*. Ce Co­mo­rien, as­sis­tant d’édu­ca­tion de 50 ans, a dor­mi « trente et un mois » dans un stu­dio de 13 m². « Sans chauf­fage, avec des trous lais­sant pas­ser l’air et l’im­pos­si­bi­li­té de dé­plier [son] clic-clac. » C’est le seul des 75 lo­ca­taires re­cen­sés, dont un tiers d’en­fants, à ve­nir à la barre. « Les autres ont peur de té­moi­gner », re­late Me Anaïs De­fosse, qui re­pré­sente dix fa­milles, toutes en si­tua­tion éco­no­mique très pré­caire.

« JE ▶ESPECTE LA ▶ÉGLEMENTAT■ON »

HELMI BOU­TROS, LE PRÉ­VE­NU

En garde à vue, le doc­teur, aus­si soup­çon­né d’avoir ten­té d’échap­per à l’ISF, avait dit « avoir vou­lu don­ner une chance à ceux qui n’avaient pas la bonne na­tio­na­li­té, ou la bonne cou­leur de peau, pour se lo­ger ».

In­ter­ro­gé par le tri­bu­nal, Helmi Bou­tros a ré­ponse à tout. Même si les preuves ma­té­rielles et les fac­tures font dé­faut, ou qu’une at­tes­ta­tion est sus­pec­tée d’être un faux. En 2003, il a re­pris les cli­niques de Neuilly-sur-Marne et de Noi­sy-le­Grand, « en mau­vais état fi­nan­cier », pour les fu­sion­ner. « On a gar­dé les 150 sa­la­riés et re­dres­sé les comptes en un an », in­siste-t-il, pas peu fier. L’hô­pi­tal pri­vé de Marne-la-Val­lée — dont il a en­suite cé­dé les parts à la Gé­né­rale de San­té — voit fi­na­le­ment le jour dans la ville voi­sine de Bry­sur-Marne (Val-de-Marne).

L’an­cienne cli­nique de Neuilly­sur-Marne, il vou­lait « la vendre et pas la louer ». Lorsque la ville dé­nonce l’ab­sence de per­mis de construire, les fa­milles sont dé­jà dans les murs. « J’ai cru qu’il y avait une guerre de pou­voir in­terne (NDLR : entre le maire et ses ser­vices), lâche le doc­teur, qui as­sure avoir eu le sou­tien oral du maire. J’étais mal à l’aise, mais les lo­caux étaient dé­jà loués. » « Vous n’avez pas plu­tôt cher­ché à mettre la com­mune de­vant le fait ac­com­pli ? » de­mande le pro­cu­reur. « Non. Je res­pecte la ré­gle­men­ta­tion, si­non je n’au­rais pas pu construire une cli­nique comme celle de Bry-sur-Marne », ré­torque le pré­ve­nu, qui était éga­le­ment ac­tion­naire de cli­niques au Sé­né­gal et en Bel­gique. Il dé­nonce les conclu­sions de l’agence ré­gio­nale de san­té — par­tie ci­vile, comme la ville de Neuilly­sur-Marne — et as­sure avoir bien payé des en­tre­prises d’en­tre­tien et at­tri­bue les dé­gra­da­tions aux squat­teurs. Un in­cen­die, en août, a fi­na­le­ment pré­ci­pi­té l’éva­cua­tion de la cli­nique, qui était frap­pée par un ar­rê­té d’in­sa­lu­bri­té et une in­ter­dic­tion d’ha­bi­ter de­puis un an.

* Le pré­nom a été chan­gé.

Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-De­nis), en fé­vrier. 75 per­sonnes, dont un tiers d’en­fants, vi­vaient dans ce bâ­ti­ment in­sa­lubre frap­pé d’in­ter­dic­tion d’ha­bi­ter.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.