Li­ver­pool - Mc­Cart­ney, un choix cor­né­lien

Le Parisien (Hauts de Seine) - - FOOTBALL - PA▶ CH­RIS­TOPHE BÉ­RARD (AVEC Y.L.)

CE SOIR, alors que le PSG joue son des­tin en Ligue des cham­pions, le plus cé­lèbre re­pré­sen­tant de Li­ver­pool se pro­duit en concert à Pa­ris La Dé­fense Are­na, à une di­zaine de ki­lo­mètres du Parc. Pour cer­tains, le choix entre une for­mi­dable af­fiche de foot­ball et une lé­gende de la mu­sique est cor­né­lien.

JoeyS­tarr (chan­teur et ac­teur) :

« T’es ma­lade ou quoi, t’as per­du une roue ? Si je pou­vais, j’irais voir

Mc­Cart­ney, ça va, il est en­core en forme, on pour­ra le re­voir. Ra­ter un match comme ça, c’est im­pos­sible ! Je n’ai pas de place, mais si j’avais le moyen d’y al­ler et que mes en­fants ap­pre­naient que j’avais pré­fé­ré un concert de Mc­Cart­ney à la place, je per­drais beau­coup de points… »

Mi­chel Dru­cker (pré­sen­ta­teur té­lé) :

« Il y a qua­rante ans, j’ai pas­sé un week-end chez Paul

dans le sud de l’An­gle­terre pour faire une in­ter­view, et ça reste un de mes meilleurs sou­ve­nirs. De­puis, je n’ai pas ra­té un seul de ses concerts. Donc, le choix est vite fait. Plus tard, je l’ai re­trou­vé dans un Té­lé­thon, et j’ai ser­vi d’in­ter­mé­diaire à un jeune chan­teur dont il est l’idole et qui vou­lait faire une pho­to avec lui. Ce chan­teur, c’était Voul­zy ! »

Do­mi­nique Ro­che­teau (ex foot­bal­leur). :

« J’ai vrai­ment beau­coup ai­mé les Beatles, mais j’étais plus Len­non que Mc­Cart­ney. Si c’était Len­non en concert, là, j’au­rais pu vrai­ment cra­quer. Mais non, je re­gar­de­rai

. Etre au Parc des princes pour un match comme ça doit être for­mi­dable. Ce sont deux équipes que j’ap­pré­cie beau­coup. »

PSG - Li­ver­pool.

Mc­Cart­ney,

PSG - Li­ver­pool Pierre Les­cure (an­cien pré­sident du PSG).

« J’irai voir Mc­Cart­ney.

Ce pe­tit homme tout ri­dé est en­core un vé­ri­table ga­min, et c’est un en­chan­te­ment de le voir. Et je cou­pe­rai mon por­table afin de ne pas connaître le ré­sul­tat du match et le re­gar­der en dif­fé­ré. c’est peut-être la der­nière fois qu’il vien­dra à Pa­ris. Alors que le PSG, ça fait dix fois qu’il es­saie en Ligue des cham­pions, et ce­la fe­ra onze l’an pro­chain ! »

Fran­cis Hus­ter (co­mé­dien).

« J’ai vu les

Beatles à l’Olym­pia en 1964. Bien sûr, ce se­rait ma­gique de voir Paul, mais ce match est le tour­nant pour mon équipe.

ce se­ra Aus­ter­litz ou Wa­ter­loo. Je veux y croire. Et c’est la chose la plus im­por­tante ce soir pour moi. »

Fran­çois Ber­léand (co­mé­dien).

« Je connais dé­jà les chan­sons de Mc­Cart­ney car je l’ai vu au Stade de France en 2012. Alors que le ré­sul­tat de je ne le connais pas. C’est un match su­per ex­ci­tant. D’ailleurs, il est pas un peu fou Mc­Cart­ney de faire un concert à Pa­ris le même jour ? Je l’aime bien, mais il n’est plus au top ni­veau. Alors que le PSG de Mbap­pé et Ney­mar, il n’y a pas mieux. »

PSG-Li­ver­pool, Pas­cal Du­praz (an­cien en­traî­neur).

« C’est vrai­ment un choix

com­pli­qué…

Mc­Cart­ney,

PSG - Li­ver­pool

L’idéal, ce se­rait d’as­sis­ter à la pre­mière mi-temps du PSG, le voir me­ner 3-0 et me bar­rer voir le concert de Mc­Cart­ney. Le match peut être fan­tas­tique et je sup­porte vrai­ment le PSG. Mais Mc­Cart­ney, c’est aus­si une par­tie de ma jeu­nesse, et je n’ai ja­mais eu la chance de le voir sur scène. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.