Un avant-goût de 2024

Qua­li­fiée d’of­fice pour les JO à do­mi­cile, l’équipe de France es­père dé­jà faire par­ler d’elle à la Coupe du monde.

Le Parisien (Hauts de Seine) - - SPORTS - SAN­DRINE LE­FÈVRE

C’est aus­si ça l’ef­fet JO à la mai­son. Ab­sents aux Jeux de­puis 1972, les ho­ckeyeurs sur ga­zon fran­çais sont as­su­rés de par­ti­ci­per au tour­noi olym­pique de 2024, du cô­té du stade Yves-du-Ma­noir, à Co­lombes. De quoi ai­gui­ser l’ap­pé­tit de joueurs qui en­tament leur Coupe du monde de­main en Inde. Une pre­mière de­puis 1990.

A la Fé­dé­ra­tion, le plan Am­bi­tion 2024 a d’ores et dé­jà été lan­cé. « Car l’ob­jec­tif est bien de dé­cro­cher une mé­daille en 2024 », as­sure Je­roen Del­mee. Le Néer­lan­dais, double cham­pion olym­pique, s’est pen­ché sur le ber­ceau des Bleus en 2017. « Il nous faut réus­sir cette Coupe du monde, in­siste-t-il. Ac­tuel­le­ment clas­sée 20e na­tion mon­diale, la France doit en­trer dans le top 10. »

DE­VE­NIR PROS POUR AVAN­CER

Même mot d’ordre du cô­té du pré­sident de la Fé­dé­ra­tion, Oli­vier Mo­reau, pour qui il est im­pé­ra­tif d’aug­men­ter le bud­get fé­dé­ral (2,5 M€). « Il nous faut 3 ou 4 M€ sup­plé­men­taires pour pas­ser de l’ama­teu­risme au pro­fes­sion­na­lisme et per­mettre à nos joueurs de se consa­crer en­tiè­re­ment au ho­ckey. Il est né­ces­saire pour ce­la de trou­ver des spon­sors. » Si la Fé­dé­ra­tion a per­du les 14 lits qu’elle oc­cu­pait à l’In­sep, en rai­son de la nou­velle ré­forme du sport, elle pour­rait trou­ver re­fuge au Creps de Châ­te­nay-Ma­la­bry. 15 des 20 joueurs fran­çais évo­luent à l’étran­ger, cer­tains sont étu­diants, d’autres vivent de pe­tits bou­lots. « Long­temps, le ho­ckey tri­co­lore a vé­gé­té, no­tam­ment en rai­son de l’ap­pa­ri­tion des ter­rains syn­thé­tiques qui oc­ca­sion­naient trop d’in­ves­tis­se­ment pour les col­lec­ti­vi­tés, ad­met le pré­sident. Les Jeux à Pa­ris sont une vraie chance pour notre sport. On a le sou­tien d’autres pays qui sont prêts à nous ai­der à nous dé­ve­lop­per. »

La Fé­dé­ra­tion compte ac­tuel­le­ment 30 000 pra­ti­quants, mais seule­ment 12 000 li­cen­ciés, avec des ter­ri­toires ca­ren­cés. « Les JO peuvent avoir un ef­fet boos­ter, mais il est im­pé­ra­tif pour nous de nous struc­tu­rer », in­siste Oli­vier Mo­reau. Je­roen Del­mee, le sé­lec­tion­neur qui a ame­né la Bel­gique du 13e au 4e rang mon­dial, en­tend faire pro­gres­ser toutes les équipes, y com­pris les jeunes. « J’aime re­le­ver les dé­fis, ex­plique-t-il. Dans un pre­mier temps, il est très im­por­tant de réus­sir cette Coupe du monde. »

Wat­ti­gnies (Nord), le 13 oc­tobre. Les Bleus s’en­traînent avant d’en­ta­mer leur Mon­dial de­main, contre la Nou­velle-Zé­lande.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.