LES AP­PELS AU CALME SE MUL­TI­PLIENT

Po­li­tiques, ar­tistes, per­son­na­li­tés, nom­breux sont ceux qui prônent l’apai­se­ment face aux risques de vio­lence de­main.

Le Parisien (Hauts de Seine) - - FAIT DU JOUR - PAR CH­RIS­TINE MATEUS

L’HEURE VA-T-ELLE être à l’apai­se­ment ? Dans le cli­mat de ten­sions ac­tuel, qui fait craindre de nou­velles vio­lences lors des ma­ni­fes­ta­tions des Gi­lets jaunes pré­vues de­main, cer­tains ont en­ten­du « l’ap­pel clair et ex­pli­cite au calme » lan­cé mer­cre­di par le pré­sident de la Ré­pu­blique Em­ma­nuel Ma­cron, et hier par le Pre­mier mi­nistre Edouard Phi­lippe. Le chef de file des sé­na­teurs LR Bru­no Re­tailleau a ap­pe­lé le gou­ver­ne­ment à « cas­ser les cas­seurs », le groupe so­cia­liste lance un « ap­pel à la res­pon­sa­bi­li­té », et la pré­si­dente du Ras­sem­ble­ment na­tio­nal, Ma­rine Le Pen, sou­haite des « ma­ni­fes­ta­tions pa­ci­fiques ». L’ex-pré­sident Fran­çois Hol­lande évoque, lui, « le re­fus de toutes les formes de vio­lence ». D’autres ac­teurs du dé­bat pu­blic, des per­son­na­li­tés (lire ci-contre), des as­so­cia­tions de pa­rents d’élèves comme de simples par­ti­cu­liers, via les ré­seaux so­ciaux, ré­clament aus­si des ras­sem­ble­ments pa­ci­fiques pour évi­ter un autre sa­me­di de chaos. Des re­li­gieux éga­le­ment, à l’image de l’ar­che­vêque de Lille, Mgr Laurent Ul­rich, pour qui « l’apai­se­ment est la pre­mière ur­gence ». Il in­vite d’ailleurs à faire cette prière : « Sei­gneur, donne à notre pays de cher­cher les che­mins de la jus­tice et de la fra­ter­ni­té. Et à ceux qui exercent les plus hautes res­pon­sa­bi­li­tés, le cou­rage et le dis­cer­ne­ment. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.