Le chan­teur Saad Lam­jar­red re­mis en li­ber­té

Le Parisien (Hauts de Seine) - - FAITS DIVERS - J. CL.

Le chan­teur ma­ro­cain Saad Lam­jar­red, soup­çon­né de viol, a été re­mis en li­ber­té après deux mois et de­mi de dé­ten­tion pro­vi­soire à la mai­son d’ar­rêt de Dra­gui­gnan (Var) puis à celle de Luynes (Bouches-du-Rhône). La chambre de l’ins­truc­tion de la cour d’ap­pel d’Aix-enP­ro­vence a es­ti­mé que sa dé­ten­tion ne se jus­ti­fiait pas à ce stade de la pro­cé­dure.

Les avo­cats de la pops­tar ma­ro­caine avaient fait ap­pel du re­jet de la de­mande de li­ber­té de leur client. Ils ont dû s’ac­quit­ter pour lui d’une cau­tion de 75 000 €. Lam­jar­red est en outre sou­mis à un contrôle ju­di­ciaire pré­cis : il doit res­ter en France, plus pré­ci­sé­ment à Pa­ris où il a un ap­par­te­ment. Il a l’in­ter­dic­tion de voya­ger à l’étran­ger comme de se rendre en Pro­vence-Alpes-Côte d’Azur. Il doit aus­si poin­ter une fois par se­maine au com­mis­sa­riat. Jouis­sant d’un grand nombre de fans tout au­tour du Bas­sin mé­di­ter­ra­néen, le chan­teur de 33 ans avait été ar­rê­té le 28 août à Saint-Tro­pez, après qu’une jeune femme de 29 ans avait por­té plainte pour viol. Elle ac­cuse l’ar­tiste, ren­con­tré dans une boîte fa- meuse de Saint-Tro­pez, de l’avoir en­traî­née puis vio­lée dans la ré­si­dence hô­te­lière où il ré­si­dait, à Gas­sin. Mis en exa­men dans la fou­lée, Saad Lam­jar­red avait re- connu avoir eu une re­la­tion sexuelle avec la plai­gnante, mais af­fir­mé qu’elle était consen­tie. Par ailleurs mis en exa­men à Pa­ris dans deux autres en­quêtes pour viol, Saad Lam­jar­red avait dé­jà pas­sé cinq mois en dé­ten­tion pro­vi­soire entre oc- tobre 2016 et avril 2017, avant d’être li­bé­ré sous contrôle ju­di­ciaire.

Tu­nis (Tu­ni­sie), le 30 juillet 2016. Saad Lam­jar­red au Fes­ti­val de Car­thage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.