A Pa­ris, les « pe­tits » ar­ti­sans at­taquent en jus­tice

Le Parisien (Oise) - - FAIT DU JOUR - B.C. ET O.P.

CE­LA FAIT DES AN­NÉES que les ar­ti­sans bou­lan­gers de Pa­ris tirent la son­nette d’alarme : alors qu’eux res­pectent l’ar­rê­té pré­fec­to­ral qui exige de fer­mer un jour par se­maine, la plu­part des su­pé­rettes pa­ri­siennes, elles, ne jouent pas le jeu, et laissent ou­vert leur rayon pain 7 jours sur 7. Concur­rence dé­loyale, jugent les ar­ti­sans. Ils ac­cusent même la pré­fec­ture de laxisme : « Elle n’a re­le­vé que huit in­frac­tions en 2017 », pré­cise Me Aline Si­mard, l’avo­cate du Syn­di­cat pa­tro­nal des bou­lan­gers-pâ­tis­siers du Grand Pa­ris, qui a dé­po­sé en juin 2017 une re­quête in­dem­ni­taire de­vant le tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif de Pa­ris à l’en­contre de l’Etat (re­pré­sen­té par la pré­fec­ture de Pa­ris). De son cô­té, la pré­fec­ture de Pa­ris ré­torque qu’à ce jour, 52 éta­blis­se­ments ont été contrô­lés par la po­lice ou l’ins­pec­tion du tra­vail en 2018. Dix-neuf d’entre eux étaient en in­frac­tion.

ILS DÉ­NONCENT UNE « PRIME AUX GROS »

Pour mon­trer l’éten­due des dé­gâts, Me Si­mard a usé d’une tech­nique ori­gi­nale : en juin 2017, du­rant une se­maine, elle a ache­té du pain dans 36 su­pé­rettes pa­ri­siennes (deux par ar­ron­dis­se­ment), et gar­dé une jo­lie col­lec­tion de ti­ckets de caisse fai­sant foi. Ré­sul­tat ? Toutes les su­pé­rettes étaient en in­frac­tion. Man­da­té par les ar­ti­sans, le ca­bi­net d’études éco­no­miques Nahum, lui, a chif­fré le manque à ga­gner pour les ar­ti­sans à 19 M€ sur trois ans.

Mais il y a plus grave, es­time Franck Tho­masse, le pré­sident des ar­ti­sans du Grand Pa­ris : « Si à terme l’ar­rê­té pa­ri­sien était abro­gé, la moi­tié des pe­tits ar­ti­sans au moins ne pour­raient pas suivre le rythme et bais­se­raient le ri­deau. Ce se­rait la prime aux gros. Est-ce ce­la que veulent les consom­ma­teurs ? » La dé­ci­sion du tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif n’in­ter­vien­dra pas avant 2019.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.