Bruits de sa­bots

Le Parisien (Oise) - - HIPPISME - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR S.D.

MOST EMPOWERED -

M. Del­cherSan­chez

:

« Elle n'a pas été re­vue de­puis le 11 juin sur l'hip­po­drome de Mai­sons-Laf­fitte. De plus, elle est meilleure sur des sur­faces dé­trem­pées. Sa tâche s'an­nonce dé­li­cate avant le coup. »

T. Ba­che­lot (son jo­ckey)

VA­SY SA­KHEE -

:

« Dans le quin­té du 24 sep­tembre à Craon, elle avait hé­ri­té du nu­mé­ro 15 dans les stalles de dé­part. Après avoir pa­tien­té, elle a conclu de plai­sante ma­nière pour s’em­pa­rer de la cin­quième place. Elle se plaît sur cette dis­tance et a prou­vé à maintes re­prises sa com­pé­ti­ti­vi­té en va­leur 37. Confir­mée à ce ni­veau, elle a des atouts dans son jeu et peut prendre en­core une part ac­tive à l'ar­ri­vée. »

FOR­TUNE DE MER -

A. Coué­til :

« Ma re­pré­sen­tante est en bonne condi­tion phy­sique. Le tra­cé de Chan­tilly qu'elle va dé­cou­vrir pour l'oc­ca­sion de­vrait bien lui conve­nir. En outre, elle a la poin­ture d'une telle épreuve. »

M. Bou­tin :

« Le 26 sep­tembre à Mai­sons-Laf­fitte, il n'a pu se mon­trer me­na­çant. J'en at­ten­dais mieux ce jour-là. J'es­père qu'il va mon­trer un autre vi­sage dans cette confron­ta­tion. »

J.-P. Gau­vin :

« Il fait preuve d'une ex­trême ré­gu­la­ri­té. Lors de sa der­nière course sur la piste de Lyon-la-Soie, il se se­rait cer­tai­ne­ment im­po­sé avec une meilleure fin de course. Il est dans une forme as­cen­dante en ce mo­ment et se plaît sur les longues dis­tances. Par ailleurs, le ter­rain ne lui po­se­ra pas de pro­blème. Il va une nou­velle fois don­ner le meilleur de lui-même et peut pour­suivre sa belle sé­rie. »

TRÈS SOLID - COS­MIC CI­TY - TOP BY CO­COO­NING -

J.-P. Gau­vin : «Ne pre­nez pas sa ten­ta­tive du 13 sep­tembre à Lyon-Pa­rilly au pied de la lettre. Il a des ex­cuses à faire va­loir. Il se pré­sen­te­ra en belle forme et a dé­jà brillé sur cette longue dis­tance de 3000 mètres. Main­te­nant, c'est un che­val qui a be­soin d'un ter­rain alour­di pour mon­trer ce dont il est ca­pable. Par consé­quent, une mé­téo maus­sade ne pour­rait qu'ar­ran­ger ses af­faires. Si tel est le cas et avec l'aide d'un rythme sou­te­nu, il est ca­pable de se ré­ha­bi­li­ter.»

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.