« Les mères ont aus­si en­vie de sa­voir »

Fan­ny Ha­mouche a ac­cou­ché d’un gar­çon sous X.

Le Parisien (Oise) - - SOCIÉTÉ - FAN­NY À PRO­POS DE SON FILS C.M.

EN 1980, elle a ac­cou­ché d’un gar­çon sous X à Mar­seille. Au­jourd’hui, elle est la pré­si­dente de l’As­so­cia­tion des mères de l’ombre. Fan­ny Ha­mouche mi­lite elle aus­si pour la sup­pres­sion de « cette ex­cep­tion fran­çaise ». Lors­qu’on lui ré­torque que cette forme d’ac­cou­che­ment pro­té­ge­rait les femmes, elle lance un cin­glant « Ben voyons ! ».

« Les mères ont aus­si en­vie de sa­voir ce que les en­fants sont de­ve­nus, be­soin d’être ras­su­rées. Et aux en­fants, nous leur de­vons la vé­ri­té si ces der­niers sont en quête de ré­ponses. » Fan­ny Ha­mouche ex­plique pour­quoi elle a ac­cou­ché sous X : « J’ar­ri­vais d’Al­gé­rie et le pire, c’était de de­ve­nir fille­mère. J’étais pé­trie de culpa­bi­li­té. Aux 18 ans de mon fils, j’ai fait une le­vée de se­cret. » Il s’agit d’une pos­si­bi­li­té of­ferte aux mères mais qui se heurte à de nom­breux freins ad­mi­nis­tra­tifs. « Il me cher­chait dé­jà de son cô­té. Il sa­vait qu’il avait été adop­té. C’est comme ça que nous nous sommes re­trou­vés. J’avais peur. Je pen­sais qu’il de­vait m’en vou­loir, mais je de­vais af­fron­ter ce­la. Il avait un be­soin vis­cé­ral de connaître ses ori­gines. »

UNE FIN INÉLUCTABLE

« Au mo­ment de la ren­contre, il était mal dans sa peau, en échec sco­laire… Lui avoir ra­con­té son his­toire a eu un ef­fet li­bé­ra­teur qui l’a trans­for­mé. » Et avec ses pa­rents adop­tifs ? « Ils ne m’ont ja­mais ju­gée. Ils lui ont ex­pli­qué que je ne pou­vais pas le gar­der et que, grâce à moi, ils ont eu le bon­heur de l’adop­ter. Mais cette phrase, pour beau­coup d’en­fants nés sous X, ne suf­fit pas. » Fan­ny Ha­mouche est-elle op­ti­miste sur une avan­cée de la loi ? « Je le suis tou­jours, et je pense vrai­ment que l’ac­cou­che­ment sous X va mou­rir de sa belle mort. C’est inéluctable. »

LUI AVOIR RA­CON­TÉ SON HIS­TOIRE A EU UN EF­FET LI­BÉ­RA­TEUR

QUI L’A TRANS­FOR­MÉ

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.