Un mo­ment de ren­contre

Le Parisien (Oise) - - FAIT DU JOUR -

Trop sou­vent, le dé­bat sur l’in­té­rêt de main­te­nir ou de re­créer un ser­vice s’est po­la­ri­sé au­tour de la seule ques­tion mi­li­taire.

Une ap­proche très res­tric­tive de ce qu’était ce re­père dans la vie des jeunes adultes jus­qu’au dé­but des an­nées 2000. Car au-de­là de l’entraînement phy­sique et de la pra­tique des armes, il s’agis­sait éga­le­ment d’un mo­ment de ren­contre entre les Français. Un pas­sage obli­gé, no­tam­ment à tra­vers les premières se­maines de classes, au cours du­quel les ap­pe­lés se trou­vaient réunis avec des per­sonnes d’autres mi­lieux.

Une con­fron­ta­tion dont les conscrits res­sor­taient sou­vent en­ri­chis d’une vi­sion plus glo­bale de notre pays. Au mo­ment où la France est tra­ver­sée par des cli­vages qui me­nacent son uni­té, l’idée de re­mettre en oeuvre un ser­vice na­tio­nal ap­pa­raît comme une ini­tia­tive op­por­tune.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.