« Ni un par­ti ni un syn­di­cat »

Le Parisien (Oise) - - POLITIQUE - LAË­TI­TIA DE­WALLE, PORTE-PA­ROLE DANS LE VAL-D’OISE ROMAIN CHI­RON

PORTE-PA­ROLE des Gi­lets jaunes dans le Val-d’Oise, Laë­ti­tia De­walle, 37 ans, n’a pas hé­si­té a pas­sé la nuit de sa­me­di dans sa voi­ture. Dans la jour­née, près de 150 per­sonnes l’avaient ac­com­pa­gnée lors de l’opé- ra­tion es­car­got sur l’A 15 et 450 dans tout le dé­par­te­ment. « Nous voulons oc­cu­per le ter­rain jour et nuit », mar­tèle cette ha­bi­tante de Pon­toise. Mère de trois en­fants, la jeune au­toen­tre­pre­neuse, qui n’avait pas ma­ni­fes­té de­puis le ly­cée, a re­joint le mou­ve­ment via Fa­ce­book. « Les Gi­lets jaunes ne sont ni un par­ti ni un syn­di­cat, mais nous al­lons es­sayer d’éta­blir une liste de re­ven­di­ca­tions com­munes. » Une cer­ti­tude : « Le 17 no­vembre n’a été qu’un dé­but, af­firme-t-elle. On at­tend que les corps pro­fes­sion­nels, comme les fo­rains, prennent le re­lais dans la se­maine. Et nous re­pren­drons le flam­beau le week-end pro­chain. Il faut main­te­nir une pres­sion quo­ti­dienne sur le gou­ver­ne­ment. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.