« Elles sont sor­ties de l’ano­ny­mat »

Le Parisien (Oise) - - SPORTS - DI­DIER DES­CHAMPS, SÉ­LEC­TION­NEUR DES CHAM­PIONS DU MONDE

Le sé­lec­tion­neur des hommes joue­ra les as­sis­tants lors du ti­rage au sort de la Coupe du monde fé­mi­nine au­jourd’hui. Que re­pré­sente un Mon­dial en France ? DI­DIER DES­CHAMPS. C’est d’abord une grande res­pon­sa­bi­li­té pour la FFF, un pro­jet très en­thou­sias­mant en in­terne qui mo­bi­lise beau­coup de com­pé­tences et d’éner­gie. La Fé­dé­ra­tion a mon­tré son sa­voir­faire en ma­tière de grands évé­ne­ments, comme lors de l’Euro 2016. J’es­père que les Fran­çais sau­ront ap­por­ter à l’équipe de France le sou­tien qu’elle mé­rite.

Com­ment ju­gez-vous le dé­ve­lop­pe­ment du football fé­mi­nin ?

Il est en plein es­sor de­puis quelques sai­sons, sous l’im­pul­sion de notre pré­sident, Noël Le Graët, et des meilleurs clubs, comme Lyon ou le PSG, qui contri­buent à son dé­ve­lop­pe­ment. Lors de la der­nière trêve in­ter­na­tio­nale, nous avons d’ailleurs sui­vi l’af­fiche PSG - Lyon en prime time sur Ca­nal +. Le football fé­mi­nin est sor­ti de l’ano­ny­mat. Il le mé­rite. Le ni­veau a lar­ge­ment pro­gres­sé. Avez-vous des conseils pour Co­rinne Diacre et les Bleues avant cette Coupe du Monde ? Je n’ai pas de conseils à pro­di­guer à Co­rinne, même si nous échan­geons très sou­vent. Elle façonne son groupe, et les der­niers ré­sul­tats qu’elle a ob­te­nus dé­montrent qu’elle va dans le bon sens. Je connais son en­ga­ge­ment, sa pas­sion, son pro­fes­sion­na­lisme, et je suis per­sua­dé qu’elle sau­ra ti­rer le meilleur de son groupe. Je suis évi­dem­ment à sa dis­po­si­tion, et elle le sait, si elle pense que je peux lui être utile. Le 7 juin, de­puis la Tur­quie (NDLR : où les Bleus joue­ront le len­de­main en éli­mi­na­toires de l’Euro 2020), nous se­rons avec tous les joueurs de l’équipe de France à 100 % der­rière les Bleues.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.