Six morts dans un concert en Ita­lie

Le Parisien (Oise) - - LA UNE -

de pa­nique pour des cen­taines de jeunes réunis à un concert de rap dans une dis­co­thèque à Co­ri­nal­do, près d’An­cône (Ita­lie), a fait six morts et des di­zaines de bles­sés dans la nuit de ven­dre­di à sa­me­di, vers mi­nuit. « Peu­têtre à cause de la dis­per­sion d’une subs­tance ur­ti­cante, les jeunes ont fui en se mar­chant les uns sur les autres. Mal­heu­reu­se­ment, six sont dé­cé­dés, et il y a des di­zaines de bles­sés », ont an­non­cé les pom­piers ita­liens sur Twit­ter.

Les six per­sonnes dé­cé­dées sont cinq mi­neurs — trois filles et deux gar­çons — et une adulte, une femme qui avait vou­lu ac­com­pa­gner sa fille au concert. Il y avait en­vi­ron un mil­lier de per­sonnes, beau­coup très jeunes, dans la dis­co­thèque Lan­ter­na Az­zur­ra (Lan­terne bleue). Elles étaient ve­nues écou­ter un concert de Sfe­ra Eb­bas­ta, un rap­peur très po­pu­laire par­mi les jeunes, sur­nom­mé le Roi de la trap, un genre mu­si­cal du rap.

Se­lon plu­sieurs té­moi­gnages re­cueillis par des mé­dias, la foule s’est re­por­tée vers un pe­tit mur, du haut du­quel des di­zaines de per­sonnes sont tom­bées. Ceux qui se trou­vaient en des­sous sont morts écra­sés.

Hier, huit per­sonnes ont été ar­rê­tées dans le cadre de l’en­quête, soup­çon­nées d’avoir pro­vo­qué la bous­cu­lade en va­po­ri­sant un spray ir­ri­tant sur la foule. Le groupe, qui au­rait uti­li­sé ce pro­cé­dé afin de dé­ro­ber des ob­jets de va­leur à des spec­ta­teurs, se­rait im­pli­qué dans plu­sieurs dé­lits si­mi­laires com­mis lors d’autres ras­sem­ble­ments en plein air.

Bor­deaux (Gi­ronde), fé­vrier 2015. So­phie Gromb-Mon­nayeur était ex­perte mé­di­cale lors du pro­cès Bet­ten­court.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.