COUPS DE COEUR

Le Parisien (Oise) - - CULTURE -

pié­des­tal ? Un couple au dia­bo­lo, des las­sos, des jon­gleurs de cha­peaux, des om­brelles qu’un souffle d’air pour­rait faire tom­ber (ce­la ar­rive), des cer­ceaux de plus en plus hauts, une équilibriste au som­met d’une tour de chaises, un équi­libre col­lec­tif ahu­ris­sant sur malle. A l’im­pos­sible nul n’est te­nu ? Dans le cirque chi­nois, ce proverbe n’existe pas. Les li­mites sont re­pous­sées aus­si im­pla­ca­ble­ment et élé­gam­ment que des re­cords du monde. Peu d’ap­pa­reils, seul des corps, au sol qui s’en­volent jus­qu’au ver­tige. La per­for­mance acro­ba­tique laisse la concur­rence loin der­rière. Comme ce « Roi des singes » qui se pro­pulse par la tête, à l’en­vers évi­dem­ment, on di­rait qu’il marche sur la tête au sens propre. C’est fou. Vingt ans de tra­vail achar­né et d’as­cèse pour ces ar­tistes re­pé­rés dès le plus jeune âge. La ré­vo­lu­tion du corps hu­main est en marche. A un train d’en­fer.

« Le Roi des singes », Etoiles de Pé­kin, jus­qu’au 20 jan­vier au Cirque Phé­nix (Pa­ris XIIe) puis en tour­née du 24 jan­vier au 10 fé­vrier. A par­tir de 20 €. www.cir­que­phe­nix.com. que les en­fants ter­ribles des 7 Doigts, cette troi­sième troupe du Qué­bec — 25 ans d’âge, quinze créa­tions — dé­barque à Pa­ris avec « Sa­loon », un cirque très coun­try folk, am­biance wes­tern avec cow-boy, mu­sique live et nu­mé­ros qui claquent comme les portes du sa­loon. La roue Cyr, ce grand an­neau acro­ba­tique in­ven­té par Da­niel Cyr, co­fon­da­teur du Cirque Eloize et de­ve­nu un clas­sique, donne lieu ici à un nu­mé­ro fé­mi­nin et très mu­si­cal, Mais ce n’est pas tant la per­for­mance, à part la planche co­réenne ou la ba­lan­çoire à bas­cule épous­tou­flante du fi­nal, qui touche le plus, c’est cette am­biance co­mé­die mu­si­cale, cette fa­çon pour un même ar­tiste de pas­ser du mât chi­nois au jon­glage en dan­sant, ces duels pour rire aux dé­to­na­tions dro­la­tiques. Ne vous y trom­pez pas, Eloize n’émarge pas au rayon nou­veau cirque où le geste poé­tique compte plus que le nombre de sauts pé­rilleux. Le compte est bon en acro­ba­ties, mais ce qui reste, c’est cette pe­tite mu­sique de la piste aux Etoiles au ga­lop vers l’Ouest.

« Sa­loon », Cirque Eloize, jus­qu’au 6 jan­vier au 13e Art (Pa­ris XIIIe).

A par­tir de 26 €. www.ca­ram­ba.fr.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.