« NOUS NE SE­RONS PAS D’AC­CORD SUR TOUT, C’EST NOR­MAL, C’EST LA DÉ­MO­CRA­TIE.»

Le Parisien (Oise) - - FAIT DU JOUR -

tou­jours que l’épui­se­ment des res­sources na­tu­relles et le dé­rè­gle­ment cli­ma­tique nous obligent à re­pen­ser notre mo­dèle de dé­ve­lop­pe­ment. Nous de­vons in­ven­ter un pro­jet pro­duc­tif, so­cial, édu­ca­tif, en­vi­ron­ne­men­tal et eu­ro­péen nou­veau, plus juste et plus ef­fi­cace. Sur ces grandes orien­ta­tions, ma dé­ter­mi­na­tion n’a pas chan­gé.

Mais je pense aus­si que de ce dé­bat peut sor­tir une cla­ri­fi­ca­tion de notre pro­jet na­tio­nal et eu­ro­péen, de nou­velles ma­nières d’en­vi­sa­ger l’ave­nir, de nou­velles idées.

A ce dé­bat, je sou­haite que le plus grand nombre de Fran­çais, le plus grand nombre d’entre nous, puisse par­ti­ci­per.

Ce dé­bat de­vra ré­pondre à des ques­tions es­sen­tielles qui ont émer­gé ces der­nières se­maines. C’est pour­quoi, avec le Gou­ver­ne­ment, nous avons re­te­nu quatre grands thèmes qui couvrent beau­coup des grands en­jeux de la na­tion : la fis­ca­li­té et les dé­penses pu­bliques, l’or­ga­ni­sa­tion de l’Etat et des ser­vices pu­blics, la tran­si­tion éco­lo­gique, la dé­mo­cra­tie et la ci­toyen­ne­té. Sur cha­cun de ces thèmes, des pro­po­si­tions, des ques­tions sont d’ores et dé­jà ex­pri­mées. Je sou­haite en for­mu­ler quelques-unes qui n’épuisent pas le dé­bat mais me semblent au coeur de nos in­ter­ro­ga­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.