Mais quelle mouche a donc pi­qué Cailloux ?

Le Parisien (Paris) - - MAISON -

est son royaume, le de­si­gn son uni­vers… Mi­chael Cailloux est de­si­gneur. Il grave, des­sine, ar­pente les che­mins de la créa­tion, se­mant der­rière lui bi­joux de mur en cuivre sculp­té, eaux-fortes, gra­vures et pa­pe­te­rie d’art.

Il mul­ti­plie les col­la­bo­ra­tions pres­ti­gieuses, crée un jeu de cartes en hom­mage à Ch­ris­tian Dior, dé­core les murs de la ga­le­rie de la Ma­de­leine pour le res­tau­rant Lu­cas Car­ton, ou par­ti­cipe à une ligne de linge de lit im­pri­mé et bro­dé par Vis à Vis.

D’une ex­po au Ja­pon à un pro­jet de livres pour en­fant, ce sur­doué de la cou­leur et de la com­po­si­tion nous ouvre ré­gu­liè­re­ment les portes de son jar­din créa­tif : les ba­leines volent dans des champs, les in- sectes bu­tinent des fleurs pa- ra­di­siaques, tan­dis que l’es­prit ca­bi­net de cu­rio­si­tés rôde. Sa si­gna­ture : une mou- che, thème de son mé­moire de fin d’études à l’école des arts ap­pli­qués Du­per­ré. Un maes­tro à suivre avec dé­lec- ta­tion. Le jar­di­nier aime par­ta­ger ses ré­coltes mais aus­si ses trucs, as­tuces, bons gestes, et même l’or­ga­ni­sa­tion de son po­ta­ger. Un bon moyen de me­su­rer la qua­li­té de son tra­vail, c’est de par­ti­ci­per au Concours na­tio­nal des jar­dins po­ta­gers. Quel qu’il soit, le vôtre trou­ve­ra sa place dans une des ca­té­go­ries : jar­din po­ta­ger pri­va­tif, po­ta­ger dans un en­semble col­lec­tif, jar­din po­ta­ger pri­va­tif si­tué dans un en­vi­ron­ne­ment pay­sa­ger (de­meure, châ­teau, grand parc…), jar­din ou par­celle pé­da­go­gique. Une nou­velle ca­té­go­rie vient de faire son ap­pa­ri­tion, celle des jar­dins par­ta­gés. Date li­mite des ins­crip­tions le 30 juin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.