Ten­dance oc­ca­sion, l’autre ba­taille

Le Parisien (Paris) - - LE FAIT DU JOUR -

Si les ventes d’ap­pa­reils neufs stag­nent de­puis en­vi­ron deux ans, le mar­ché de l’oc­ca­sion est quant à lui flo­ris­sant, avec 5 mil­lions de mo­dèles échan­gés l’an­née der­nière (+ 20 %). Et sep­tembre et oc­tobre sont les mois les plus fastes pour les pro­fes­sion­nels de la re­vente. « Tous les ans, une se­maine avant la te­nue de la confé­rence d’Apple et de l’an­nonce de ses nou­veaux mo­dèles, le nombre de re­cherches avec les termes re­vendre un iP­hone est mul­ti­plié par trois sur Google, ob­serve Da­vid Mi­gnot, PDG et fon­da­teur de Yes Yes, une plate-forme en ligne de vente et re­vente de smart­phones entre par­ti­cu­liers. A lui seul, l’iP­hone re­pré­sente 80 % du mar­ché de l’oc­ca­sion car c’est un pro­duit haut de gamme, cher à l’achat, et qui a une forte va­leur à la re­vente. Beau­coup d’uti­li­sa­teurs misent d’ailleurs sur la re­vente de leur ap­pa­reil vieux d’un ou deux ans pour fi­nan­cer par­tiel­le­ment l’achat du der­nier-né de la marque. » Sur les quelques sites qui se par­tagent âpre­ment ce gâ­teau (Back Mar­ket, Re­com­merce, Cer­ti­deal ou en­core Yes Yes), les ap­pa­reils échan­gés sont re­con­di­tion­nés et bé­né­fi­cient d’un pas­sage en ate­lier pour une pe­tite re­mise en beau­té avant d’être mis en vente ac­com­pa­gnés d’une ga­ran­tie de quelques mois. Une at­ten­tion qui fait mouche et dé­tourne les ache­teurs des plates-formes de vente clas­siques comme Le­bon­coin. A l’ar­gus du re­con­di­tion­né, les meilleurs prix sont pro­po­sés au mo­ment où les marques dé­voilent leurs nou­veau­tés. Comp­tez ain­si, en ce mo­ment, en­vi­ron 400 € pour un iP­hone 7 (avec 32 Go de mé­moire) d’oc­ca­sion en par­fait état, soit 130 € de moins qu’un mo­dèle neuf.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.