Nos idées pour s’oc­cu­per sans sor­tir

L’agence Art Kids Com­pa­ny pro­pose chaque jour un su­per ate­lier créa­tif gra­tuit pour réa­li­ser un ob­jet en vo­lume pen­dant le confi­ne­ment. D’un pan­tin à des masques, il y a de quoi sé­duire toute la fra­trie !

Le Parisien (Paris) - - LA UNE - www.art­kid­scom­pa­ny.com. MARTINE CÉSAR, fon­da­trice d’Art Kids Com­pa­ny PAR MARIE BRIAND-LOCU In­fos sur

Avec tout ça, ils conti­nuent d’ai­gui­ser leur ima­gi­na­tion en in­ven­tant des his­toires

MARTINE CÉSAR

APRÈS DEUX SE­MAINES de confi­ne­ment, leurs Play­mo­bil, pou­pées ou pe­luches font grise mine sur un bord de l’éta­gère. Les voi­là dé­jà las­sés des jouets de leur chambre. Et si nos mar­mots s’en fa­bri­quaient de nou­veaux avec ce qui traîne dans la mai­son ? L’agence Art Kids Com­pa­ny dé­tient les clés de leurs pro­chaines dis­trac­tions. Spé­cia­li­sée dans l’éveil ar­tis­tique des en­fants, elle pu­blie chaque jour sur son site et les ré­seaux so­ciaux un ate­lier créa­tif « sur­prise » gra­tuit pen­dant la qua­ran­taine. Exit les des­sins ra­pla­pla : avec Art Kids, on confec­tionne des ob­jets en vo­lume ! Pe­tit aper­çu avec le di­no­saure, pro­po­sé au­jourd’hui, et le to­tem. Le di­no­saure en 3D nous fait de l’oeil. Inu­tile de pré­voir des heures, notre Di­no de­mande seule­ment 45 mi­nutes d’at­ten­tion. Et il ver­ra le jour grâce à des ma­té­riaux à por­tée des pe­tites mains (dès 5 ans). « Pour toutes nos réa­li­sa­tions, ils trou­ve­ront ce dont ils ont be­soin en vi­dant la pou­belle du bu­reau des pa­rents. La mai­son est une mine d’or pour les graines d’ar­tistes. Bou­chon de liège, em­bal­lages, etc. On uti­lise vrai­ment de la ré­cup », pré­cise Martine César, fon­da­trice d’Art Kids Com­pa­ny.

Toutes les fan­tai­sies sont per­mises

Pour notre Di­no, on far­fouille juste dans les ti­roirs. Du pa­pier épais, une feuille type bris­tol, des feutres, des ci­seaux et de la gouache. Et hop, on est pa­ré.

Mais au­pa­ra­vant, quelques pré­cau­tions s’im­posent. Il faut pré­pa­rer son es­pace de tra­vail. « Je conseille de re­cou­vrir la table de jour­naux pour la pro­té­ger, mais aus­si de dis­po­ser tout le ma­té­riel de­vant soi », in­tro­duit Martine César.

En­suite, rien de plus simple : il suf­fit de té­lé­char­ger la fiche avec le mode d’em­ploi, puis d’im­pri­mer les mo­tifs sur pa­pier épais ou feuilles stan­dard. Dans le se­cond cas, on re­pro­duit après les formes sur un car­ton. « Ils peuvent utiliser l’en­vers d’un em­bal­lage de boîte de cé­réales. » Puis, on re­passe les traits au feutre noir, avant de mar­quer les « fentes », qui ser­vi­ront au pliage.

Le feu vert ar­rive pour la pein­ture (ou les feutres pour les pa­rents qui craignent pour leurs murs). Sur­tout, pas de li­mite à leur créa­ti­vi­té : « Leur di­no­saure peut être rouge ou même à poids s’ils le sou­haitent. Le but, c’est vrai­ment de les en­cou­ra­ger à réa­li­ser une oeuvre per­son­nelle. » Donc si Mar­tin a en­vie de mettre des strass à Di­no, on res­pecte. « Il ne faut pas que les pa­rents di­rigent l’ate­lier. L’en­fant est au­to­nome. » Au pire, pa­pa peut aus­si faire le sien… En­suite, place au dé­cou­page des « pièces ». « On plie et as­semble les dif­fé­rentes par­ties. » Et voi­là notre Di­no en vo­lume prêt à ar­pen­ter la mo­quette.

Il passe son temps à chi­per vos draps pour se construire un ti­pi ? Qu’il s’at­telle au to­tem. Du­rée : 45 mi­nutes, à par­tir de 5 ans. Pas be­soin de bois mais juste d’un rou­leau vide d’es­suie-tout de la cui­sine. Même prin­cipe : on im­prime les mo­dèles. Puis, on s’em­pare du rou­leau et on l’ha­bille avec un pa­pier co­lo­ré, type Can­son, à l’aide d’un adhé­sif double face. Mais si vous n’en avez pas, la bonne vielle colle de la trousse qu’on ouvre tous les jours (et oui, il y a école à la mai­son) fe­ra l’af­faire. En­suite, on passe à la dé­co­ra­tion du rou­leau, et des mo­tifs à dé­cou­per. Un coup de ci­seau, on agence le tout : c’est par­ti pour la danse de la pluie dans le sa­lon !

Il a en­vie de se dé­gui­ser ? Le de­mi-masque est fait pour lui. « Pour cette créa­tion, il faut dé­ni­cher toutes les tex­tures de pa­piers pos­sibles. » Mieux vaut donc que ma­man cache ses po­chettes de dos­sier.

Et si c’est « bof » le to­tem, et tout aus­si « bof » le masque, on leur parle du jo­li pan­tin ins­pi­ré du peintre Co­bra Néer­lan­dais Ka­rel Ap­pel. « Les ate­liers pro­posent par­fois un mi­ni-ap­pren­tis­sage, comme une brève bio d’un ar­tiste. Mais rien de ra­sant. On n’est pas à l’école », sou­li­gnet-elle. Si­non, le gé­nial dé­cor de théâtre en 3D fe­ra le bon­heur de la fa­mille Play­mo­bil. « Avec tout ça, ils conti­nuent d’ai­gui­ser leur ima­gi­na­tion en in­ven­tant des his­toires », se fé­li­cite Martine César.

Pour fi­nir, mes­sage à ceux qui ont fait des ré­serves de pa­pier toi­lette. « Ne je­tez sur­tout pas les rou­leaux car­ton­nés. Vous n’ima­gi­nez pas toutes les su­perbes réa­li­sa­tions qu’on peut faire avec ! »

Fa­bri­quer un di­no­saure ou faire un por­trait avec du ma­té­riel ré­cu­pe­ré dans la mai­son en­chan­te­ra les tout pe­tits et les plus grands.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.