Des masques dé­barquent de Chine grâce aux Asia­tiques du XIII e

La com­mu­nau­té s’est mo­bi­li­sée. Des ha­bi­tants et com­mer­çants du XIII e ont ré­col­té des dons pour ache­ter des masques de Chine, tan­dis que des as­so­cia­tions fai­saient jouer leurs re­la­tions.

Le Parisien (Paris) - - CRISE DU CORONAVIRU­S - PAR CHRISTINE HEN­RY CÉ­LINE CAREZ

SO­LI­DA­RI­TÉ

LA COM­MU­NAU­TÉ asia­tique du XIIIe ar­ron­dis­se­ment pa­ri­sien — la plus im­por­tante en Eu­rope — se mo­bi­lise face à la crise sanitaire du co­ro­na­vi­rus. De­puis la mise en place du confinemen­t, as­so­cia­tions, com­mer­çants et ha­bi­tants ont ac­ti­vé leurs ré­seaux en Chine pour faire ache­mi­ner des milliers de masques qui font cruel­le­ment dé­faut aux soi­gnants en pre­mière ligne sur le front de la lutte contre la pan­dé­mie.

45 gé­né­reux do­na­teurs

« Cet élan de so­li­da­ri­té spon­ta­né est par­ti des an­ciens qui avaient à coeur en cette pé­riode dif­fi­cile de re­mer­cier la France pour son ac­cueil dans les an­nées 1970. Leur mobilisati­on a ra­pi­de­ment trou­vé un écho au sein de la com­mu­nau­té asia­tique du XIIIe, dont une grande par­tie a en­core de la fa­mille vi­vant en Chine », ex­plique Da­vid Khamsing, pa­tron de l’agence de voyages CFA et membre de l’ami­cale des Cantonais, une des as­so­cia­tions les plus puis­santes de l’ar­ron­dis­se­ment.

Qua­rante-cinq gé­né­reux do­na­teurs — huit en­tre­prises fran­co-chi­noises et quatre as­so­cia­tions in­do­chi­noises ins­tal­lées dans le XIIIe ain­si que des par­ti­cu­liers —, re­grou­pés au sein du col­lec­tif de sou­tien de Fran­çais d’ori­gine in­do­chi­noise au per­son­nel soi­gnant— ont fi­nan­cé l’achat de 300 000 masques chi­rur­gi­caux et de 20 000 masques N 95 en pro­ve­nance de Chine. « Leur li­vrai­son est at­ten­due dans les pro­chains jours. Ils de­vront être dis­tri­bués à l’hô­pi­tal de la Pi­tié-Sal­pê­trière », pré­cise Da­vid Khamsing.

300 000 masques chi­rur­gi­caux et 20 000 masques N 95 at­ten­dus

Autre exemple de so­li­da­ri­té, la so­cié­té 3D Trade, dont le PDG est vice-pré­sident du Haut Con­seil des Asia­tiques de France, ins­tal­lé éga­le­ment dans le XIIIe, a fait ache­mi­ner de­puis la Chine 100 000 masques ar­ri­vés hier à Rois­sy et des­ti­nés aux per­son­nels soi­gnants des hô­pi­taux de la Pi­tié-Sal­pê­trière (XIIIe) et Avi­cenne (Bo­bi­gny, Seine-SaintDe­nis).

An­cien maire ad­joint de l’ar­ron­dis­se­ment et au­jourd’hui dé­pu­té LREM et pré­sident du groupe d’ami­tié fran­co-chi­noise de l’As­sem­blée na­tio­nale, Buon Tan mo­bi­lise lui aus­si son ré­seau « pour se rendre utile en cette pé­riode de crise sanitaire ».

40 000 paires de gants

« Les la­bo­ra­toires Hy­bri­bio ins­tal­lés en Chine ont of­fert 1 000 tests Covid 19, le trio Phoe­nix TV, Ma­moth Cha­ri­ty fondation et BGI ont of­fert éga­le­ment 2 000 tests SARS_COV-2 tan­dis que l’as­so­cia­tion Cercle Chi­nois du coeur a pro­mis d’en­voyer 2 000 kits de dé­tec­tion de l’acide nu­cléique », dé­taille le dé­pu­té. En­fin, la ville de Cha­tou (dans la pro­vince du Guang­dong), avec la­quelle le XIIIe est ju­me­lée de­puis 2008, a en­voyé 40 000 paires de gants ain­si que des masques. « Le dis­trict de Shi­nan de la ville de Quing­dao (pro­vince du Shan­dong), avec la­quelle un ju­me­lage doit se concré­ti­ser, pro­pose aus­si d’of­frir du ma­té­riel », confie Buon Tan.

Le dé­pu­té a joué les in­ter­mé­diaires pour faire ac­cé­lé­rer la va­li­da­tion des ma­té­riels par les ex­perts, le mi­nis­tère de la San­té et La Pi­tié-Sal­pê­trière. « Ça a été long et com­pli­qué », sou­ligne Buon Tan, qui est per­son­nel­le­ment in­ter­ve­nu au­près du mi­nistre Gé­rald Dar­ma­nin pour ob­te­nir de Ber­cy la sus­pen­sion des droits de douane de 6,5 % sur les im­por­ta­tions de masques et de gels que l’AP-HP n’avait pas les moyens d’ac­quit­ter. « Le mi­nistre a tout de suite ac­cep­té ma pro­po­si­tion et ob­te­nu très ra­pi­de­ment l’aval de l’Union eu­ro­péenne. stock de 15 150 masques chi­rur­gi­caux en leur pos­ses­sion. Tout dé­bute di­manche mi­di, ave­nue Mo­zart (XVIe), lorsque des contrôles rou­tiers ont per­mis de re­pé­rer un conduc­teur se trou­vant en pos­ses­sion de huit boîtes conte­nant cha­cune 50 masques de protection res­pi­ra­toire FFP1. Le sus­pect, de na­tio­na­li­té chi­noise, est pla­cé en garde à vue.

D’après ses dé­cla­ra­tions et les pre­mières in­ves­ti­ga­tions, il ap­pa­raît qu’il s’ap­pro­vi­sionne dans un lo­cal si­tué sur l’ave­nue Vic­tor-Hugo (XVIe) dans le but, a-t-il ex­pli­qué aux en­quê­teurs, « de dis­tri­buer ces masques gra­cieu­se­ment à leurs res­sor­tis­sants ».

Un large stock dé­cou­vert au coeur du Ma­rais

Les po­li­ciers ont éta­bli que ce lo­cal dé­pen­dait d’une as­so­cia­tion pa­ri­sienne connue pour ai­der les res­sor­tis­sants chi­nois, ins­tal­lée rue du Temple, en plein Ma­rais (IVe). Une fois sur place, les fonc­tion­naires ont pro­cé­dé à une per­qui­si­tion des lo­caux. Les fouilles ont per­mis de dé­cou­vrir les fa­meux 15 150 masques, ré­par­tis dans dif­fé­rents car­tons et sacs plas­tiques. Les gé­rants de ce stock ont été in­ter­pel­lés et pla­cés en garde à vue. Le conduc­teur du vé­hi­cule, lui, a été re­mis en li­ber­té di­manche soir. L’en­quête, confiée au com­mis­sa­riat du XVIe, se pour­suit.

Cet élan de so­li­da­ri­té spon­ta­né est par­ti des an­ciens qui avaient à coeur en cette pé­riode dif­fi­cile de re­mer­cier la France pour son ac­cueil dans les an­nées 1970.

DA­VID KHAMSING,

DE L’AMI­CALE DES CANTONAIS

La so­cié­té 3D Trade, dont le PDG est vice-pré­sident du Haut Con­seil des Asia­tiques de France, a fait ache­mi­ner 100 000 masques ar­ri­vés hier à Rois­sy et des­ti­nés aux per­son­nels soi­gnants.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.