Tout feu tout flamme

Le Parisien (Paris) - - TÉ­LÉ­VI­SION QQR -

«LES­HOM­MES­DU­FEU»

21 h 5 (1 h 30) Co­mé­die dra­ma­tique fran­çaise, in­édite en clair, de Pierre Jo­li­vet (2017), avec Ro­sch­dy Zem (à gauche) , Emi­lie De­quenne (à droite) , Mi­chaël Abi­te­boul…

Au c oe u r d’une gar­rigue des­sé­chée, Ro­sch­dy Zem, as­sis près d’un ado­les­cent py­ro­mane, jette sa ci­ga­rette dans les brous­sailles. Le feu prend aus­si­tôt. Zem conti­nue à faire la conver­sa­tion au môme pé­tri­fié de­vant les flammes qui aug­mentent de vo­lume. Cette scène est l’une des plus sai­sis­santes du film « les Hommes du feu », de Pierre Jo­li­vet (« Ma pe­tite en­tre­prise »). C’est la pre­mière fois qu’un long-mé­trage fran­çais évoque ain­si le quo­ti­dien des sa­peurs-pom­piers. Pas seule­ment au front des in­cen­dies, mais sous tous les as­pects : ac­ci­dents de la cir­cu­la­tion, in­ter­ven­tions en zone sen­sible ou en­core gestes cri­mi­nels.

Pierre Jo­li­vet ne se se­rait sans doute ja­mais frot­té au su­jet s’il ne de­vait pas lui­même la vie à l’in­ter­ven­tion des pom­piers, ex­pli­quait-il lors de la sor­tie de son film, en 2017. « J’ai eu il y a long­temps un ac­ci­dent de voiture très grave. Je re­vois les pom­piers pen­chés sur moi me dire : Ré­veillez-vous, mon­sieur ! et m’em­me­ner jus­qu’à la salle d’opé­ra­tion. »

Cons­truit sur un fait di­vers — un jeune homme avait vo­lon­tai­re­ment mis le feu à la fo­rêt à Plan-d’Or­gon (Bouches-du-Rhône) —, le scé­na­rio évoque aus­si les femmes pom­piers.

Une ca­mé­ra au feu

Le film a été tour­né dans la ca­serne de Bram, près de Car­cas­sonne (Aude). « J’ai de­man­dé au ca­dreur d’al­ler avec les pom­piers dans les flammes. On ne sa­vait pas si la ca­mé­ra nu­mé­rique ré­sis­te­rait. » Le ca­dreur est sain et sauf, et la ca­mé­ra a ré­sis­té. Tant mieux pour nous !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.