730 000 masques qui valent de l’or

Le dé­par­te­ment les at­ten­dait avec im­pa­tience. La car­gai­son est ar­ri­vée lun­di de Chine et a été en­tre­po­sée dans un site se­cret.

Le Parisien (Paris) - - SPÉ­CIAL CO­RO­NA­VI­RUS - PAR FAUS­TINE LÉO

C’EST LE PLUS grand tré­sor du dé­par­te­ment. Un tré­sor par­ta­gé de­puis mer­cre­di avec ceux qui les at­tendent avec une im­pa­tience pro­por­tion­nelle aux risques qu’ils prennent face au Co­vid-19. Pas moins de 730 000 masques chi­rur­gi­caux, com­man­dés par le con­seil dé­par­te­men­tal pour 1,2 M€ sont ar­ri­vés lun­di soir dans un aé­ro­port de pro­vince, en pro­ve­nance di­recte de Shenz­hen (Chine).

Pour des ques­tions de sé­cu­ri­té, leur ache­mi­ne­ment, tout comme leur lieu de sto­ckage, doit res­ter se­cret. Ces 365 car­tons ont d’ailleurs été trans­fé­rés de l’avion à leur han­gar sous es­corte de la gen­dar­me­rie de Seine-etMarne. Ils sont sous vi­déo­sur­veillance et gar­dés par deux vi­giles. Il en se­ra de même la se­maine pro­chaine avec l’ar­ri­vée d’un mil­lion de masques FFP2 dont la va­leur re­pré­sente 1,7 M€.

La dis­tri­bu­tion se fait en ac­cord avec l’Etat

Le dé­par­te­ment at­tend éga­le­ment la li­vrai­son d’une com­mande de char­lottes, sur­chaus­sures et sur­blouses pour un mon­tant de 1,5 M€. « Ce n’est pas de notre com­pé­tence, rap­pelle Pa­trick Sep­tiers, le pré­sident (UDI) du dé­par­te­ment. Mais il en va de notre rôle de solidarité d’agir. Comme nous l’avions dé­jà fait lors des inon­da­tions de 2016 ». Se­lon le dé­par­te­ment, il n’y a pas eu d’in­ci­dent du­rant l’ache­mi­ne­ment et l’Etat n’a pro­cé­dé à au­cune ré­qui­si­tion. « Sans doute parce que nous tra­vaillons en étroite col­la­bo­ra­tion avec l’Etat », pré­cise le dé­par­te­ment. Près de 550 000 masques de ce stock se­ront dis­tri­bués se­lon les consignes don­nées par le pré­fet et l’agence ré­gio­nale de san­té, aux hô­pi­taux et aux Eh­pad. Les 180 000 res­tants sont des­ti­nés aux agents du dé­par­te­ment qui tra­vaillent sur le ter­rain, comme l’aide so­ciale à l’en­fance, les PMI, les mai­sons de so­li­da­ri­tés et bien sûr, les agents des routes qui as­surent la dis­tri­bu­tion des masques. Cette fois, ils les ap­por­te­ront aux conseiller­s dé­par­te­men­taux, char­gés d’une ré­par­ti­tion au plus près des be­soins. De­puis trois se­maines, les agents ont dé­jà dis­tri­bué, se­lon les in­di­ca­tions de l’agence ré­gio­nale de san­té, le ma­té­riel mé­di­cal don­né par des en­tre­prises ou des par­ti­cu­liers. « Quand on donne les car­tons, on voit une étin­celle de joie dans le re­gard de ceux qui les re­çoivent, ap­pré­cie Sté­phane, un agent des routes. On se sent utile, c’est un pe­tit mo­ment de bon­heur ».

Une com­mande de tests san­guins à l’étude

Ses col­lègues par­ti­cipent aus­si à la dis­tri­bu­tion de co­lis ali­men­taires pour les Mol­daves et les Roms, can­ton­nés dans leurs camps, à Champs-surMar­neouDam­ma­rie-les-Lys. Un mo­ment com­pli­qué, face à la mi­sère de ces po­pu­la­tions dé­mu­nies, que la peur d’avoir faim peut rendre agres­sive. Le dé­par­te­ment en­vi­sage aus­si de com­man­der 1 000 tests san­guins pour pré­pa­rer la sor­tie du confi­ne­ment de ses agents. Une pre­mière piste a été aban­don­née. Le prix pro­po­sé par l’en­tre­prise contac­tée est en ef­fet pas­sé de 2 € à 9 €.

Les masques chi­rur­gi­caux com­man­dés par le con­seil dé­par­te­men­tal de Seine-et-Marne pré­si­dé par Pa­trick Sep­tiers (UDI), se­ront dis­tri­bués par les agents des routes du dé­par­te­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.