De­puis dix ans, quatre grands ren­dez-vous ont dis­pa­ru

Le Parisien (Seine et Marne) - - SEINE-ET-MARNE - H.T. ET H.D.

Mon­te­reau Con­fluence, Mu­zik’Elles de Meaux, Chelles Bat­tle Pro, Bruit de Me­lun… Il y a en­core quelques an­nées, les Seine-et-Mar­nais avaient le choix entre plu­sieurs fes­ti­vals mu­si­caux d’im­por­tance et de qua­li­té.

MON­TE­REAU CON­FLUENCE. Dé­but 2018, le maire (UDI) de Mon­te­reau, Yves Jé­go, an­non­çait que, pour des rai­sons de prio­ri­tés bud­gé­taires, il n’y au­rait pas de 21e édi­tion du fes­ti­val. Six mois plus tôt, en juin 2017, le parc des Noues avait ac­cueilli 60 000 spec­ta­teurs en deux jours, un suc­cès re­cord. Con­fluence pro­po­sait plus de trente concerts et spec­tacles d’hu­mour pour seule­ment 15 €.

LE CHELLES BAT­TLE PRO. Or­ga­ni­sé par une as­so­cia­tion sub­ven­tion­née par la mu­ni­ci­pa­li­té, le fes­ti­val a réuni entre 2001 et 2015, la crème fran­çaise et eu­ro­péenne de la break­dance. Mais il y a trois ans, le fes­ti­val, qui ac­cueillait en­vi­ron 5 000 fans, est par­ti s’ins­tal­ler au Dôme, une salle de 8 500 places… à Mar­seille.

MU­ZIK’ELLES. Fin 2014, le maire (LR) de Meaux, Jean-Fran­çois Co­pé an­non­çait la fin du fes­ti­val qu’il avait lan­cé en 2005. Les Mu­zik’Elles 2015 étaient sa­cri­fiées sur l’au­tel du

« choc bud­gé­taire gou­ver­ne­men­tal ». Ce ren­dez-vous de la fin sep­tembre était l’oc­ca­sion de pro­fi­ter de concerts d’ar­tistes ex­clu­si­ve­ment fé­mi­nines dans les pre­mières édi­tions. Puis, de plus en plus d’hommes étaient mon­tés sur la scène du stade Tau­ziet.

BRUIT DE ME­LUN. L’ag­glo­mé­ra­tion Me­lun Val de Seine a inau­gu­ré la triste sé­rie, fin 2008, en sup­pri­mant, dé­jà pour des rai­sons bud­gé­taires, le Bruit de Me­lun, un fes­ti­val créé vingt-et-un ans plus tôt et qui at­ti­rait

10 000 spec­ta­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.