Tour­née vers les autres même après la guerre

Le Parisien (Seine et Marne) - - SEINE-ET-MARNE -

LE BEL ALTRUISME de Ger­maine Som­mier n’a pas pris fin avec la Grande Guerre. Les an­nées sui­vantes, elle a créé à Main­cy un dis­pen­saire. « Elle a aus­si re­joint une équipe so­ciale des HLM de Pa­ris », re­late Pa­trice de Vogüé. Après la Se­conde Guerre mon­diale, elle s’est tour­née vers la Croix-Rouge. Sa gé­né­ro­si­té est sans li­mites ou presque. « L’été, les lo­caux qui avaient ser­vi à l’hô­pi­tal mi­li­taire ont ac­cueilli en co­lo­nies de va­cances des en­fants des quar­tiers déshé­ri­tés des HLM de Pa­ris. Toute mon en­fance, pen­dant les va­cances, j’ai joué avec eux et avec les en­fants du do­maine », se sou­vient son des­cen­dant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.