AF­FAIRE BAT­TIS­TI

Le Parisien (Seine et Marne) - - FAITS DIVERS -

L’ex-ac­ti­viste d’ex­trême gauche ita­lien Ce­sare Bat­tis­ti (pho­to), ar­rê­té sa­me­di en Bo­li­vie, a été re­mis hier après-mi­di aux au­to­ri­tés ita­liennes, à San­ta Cruz, dans l’est du pays. Son avion était at­ten­du ce ma­tin en Ita­lie. En 1993, Bat­tis­ti a été condam­né par contu­mace à la per­pé­tui­té pour son im­pli­ca­tion dans des crimes com­mis dans les an­nées 1970. L’Ita­lien, qui a tou­jours cla­mé son in­no­cence, s’était ré­fu­gié en France où il a vé­cu de 1990 à 2004, an­née où la me­nace d’une ex­tra­di­tion l’a pous­sé à s’exi­ler au Bré­sil. L’ar­ri­vée au pou­voir du nou­veau pré­sident, Jair Bol­so­na­ro, a pré­ci­pi­té la ca­vale de l’an­cien ac­ti­viste, au­jourd’hui âgé de 64 ans. à di­manche dans un ap­par­te­ment à Cannes (Alpes-Ma­ri­times). Le sus­pect âgé de 50 ans, en état d’ivresse au mo­ment des faits sur­ve­nus dans un quar­tier ré­si­den­tiel, a pré­ve­nu lui-même les se­cours et a été pla­cé en garde à vue. « Même s’il ap­pa­raît que les deux per­sonnes n’ha­bi­taient pas au même do­mi­cile et n’étaient pas ma­riées, nous avons re­te­nu la qua­li­fi­ca­tion de meurtre par conjoint dans la me­sure où ils en­tre­te­naient une re­la­tion stable et sen­ti­men­tale », a pré­ci­sé Fa­bienne At­zo­ri, pro­cu­reur de la Ré­pu­blique de Cannes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.