Les ly­céens dur­cissent le ton : 40 gardes à vue

Hier, des ras­sem­ble­ments ont eu lieu dans 55 des 66 éta­blis­se­ments du dé­par­te­ment, avec, par­fois, des dé­bor­de­ments et des in­ter­pel­la­tions.

Le Parisien (Seine Saint Denis) - - SEINE-SAINT-DENIS - PAR L’ÉDI­TION DE SEINE-SAINT-DE­NIS LePa­ri­sien_93

La mo­bi­li­sa­tion concerne qua­si­ment l’en­semble des ly­cées de Seine-Saint-De­nis. Hier, des ras­sem­ble­ments ont eu lieu dans 55 des 66 éta­blis­se­ments du dé­par­te­ment. La pré­fec­ture a re­cen­sé, dix voi­tures in­cen­diées, dix autres re­tour­nées et 36 feux de pou­belles. 63 per­sonnes ont été in­ter­pel­lées dont une qua­ran­taine ont été pla­cées en garde à vue. « Le mou­ve­ment ne s’est pas éten­du mais nous dé­plo­rons une in­ten­si­fi­ca­tion de la vio­lence avec une ten­ta­tive d’in­tru­sion à la voi­tu­re­bé­lier à Au­ber­vil­liers », a sou­li­gné le rec­to­rat.

Dans cette com­mune, depuis le dé­but, les vio­lences sont tou­jours consé­quentes. Une voi­ture-bé­lier a été lan­cée contre les grilles du par­king du ly­cée Jean-Pierre-Tim­baud, sans réus­sir à pé­né­trer. De­vant la ci­té sco­laire du ly­cée d’Alem­bert et du col­lège Di­de­rot, plu­sieurs foyers d’in­cen­die fu­maient en­core en fin de ma­ti­née. Une voi­ture a été re­tour­née.

« Ils ont ré­pan­du de l’es­sence sur la porte en PVC du ly­cée », in­dique un té­moin. Jus­qu’à présent ce ly­cée de centre-ville avait été épar­gné. « Ceux qui ont fait ça ne sont pas de chez nous », af­firme un em­ployé. Les élèves ont été priés de res­ter chez eux.

EN POS­SES­SION DE COCK­TAILS MO­LO­TOV

A La Cour­neuve, trois ly­céens de De­nis Pa­pin ont été in­ter­pel­lés en pos­ses­sion de cock­tails Mo­lo­tov. Ils sont âgés de 16 et 17 ans.

Le cli­mat a aus­si été très ten­du à Aul­nay-sous-Bois, Neuilly-sur-Marne ou en­core Ville­momble, où deux vé­hi­cules ont été in­cen­diés dans une rue proche du ly­cée Cle­men­ceau. « Les ma­ni­fes­tants se sont di­ri­gés vers Ga­gny et Neuilly-sur-Marne et ont ten­té d’éri­ger une bar­ri­cade dans le quar­tier des Fau­vettes », in­dique une source proche du dossier. Cette opé­ra­tion s’est sol­dée par 23 gardes à vue « sur la base d’un grou­pe­ment for­mé en vue de la pré­pa­ra­tion de vio­lences et de dé­gra­da­tions ». Les su­pé­rettes voi­sines, Lidl et Su­per U ont pré­fé­ré fer­mer du­rant toute la ma­ti­née avant de rou­vrir leurs portes en mi­lieu d’après-mi­di.

A Mon­treuil, la mo­bi­li­sa­tion s’est tra­duite par des bar­ri­cades et des blo­cus. Une ving­taine de ly­céens se sont réunis sur les marches de la mai­rie. En signe de so­li­da­ri­té avec les ly­céens de Mantes-la-Jo­lie (Yve­lines), ils ont po­sé un ge­nou à terre puis une cen­taine d’élèves a dé­fi­lé en centre-ville.

D’autres éta­blis­se­ments ont su conte­nir les dé­bor­de­ments. Au ly­cée Le Cor­bu­sier à Au­ber­vil­liers, le calme a été pré­ser­vé. « Nous dé­fen­dons un blo­cus pa­ci­fique », in­siste Zei­neb, élève de se­conde. « On ne veut rien cas­ser, rien brû­ler », rap­porte un autre ly­céen. Les cas­seurs ont été te­nus à dis­tance par l’équipe pé­da­go­gique. Mais dans une rue face à l’éta­blis­se­ment, une Re­nault Mé­gane a été re­tour­née par des in­di­vi­dus en­ca­pu­chon­nés. In­quiète, Zei­neb et une ma­jo­ri­té de ly­céens de Le Cor­bu­sier ont dé­ci­dé de ne pas se rendre à Pa­ris, à Sta­lin­grad (XIXe), point de ral­lie­ment du mou­ve­ment ly­céen, hier.

A Stains, le maire (PCF), Az­ze­dine Taï­bi, avait pris les de­vants pour que le ly­cée Utrillo ne s’en­flamme pas. « Nous étions une qua­ran­taine d’élus, d’ani­ma­teurs du ser­vice jeu­nesse pré­sents toute la ma­ti­née pour dis­cu­ter avec les jeunes sur le par­vis du ly­cée avec le pro­vi­seur et une ving­taine d’en­sei­gnants. Tout s’est bien pas­sé. A la fin, les ani­ma­teurs ont dis­pu­té un match de foot avec les élèves. » LIRE Pom­piers caillas­sés de­vant un ly­cée d’Aul­nay EN PAGE II

Au­ber­vil­liers, hier. Une voi­ture a été re­tour­née dans une rue face au ly­cée Le Cor­bu­sier. La po­lice mon­tée était pré­sente pour sé­cu­ri­ser les lieux.

Mon­treuil, hier.Une ving­taine de ly­céens se sont réunis sur le par­vis de la mai­rie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.