« Mon­sieur Ma­dame » en ver­sion pour adultes

Hé­ros de notre en­fance, les « Mon­sieur Ma­dame » et « le Club des cinq » existent main­te­nant en ver­sion pour les grands. Entre hu­mour et nos­tal­gie.

Le Parisien (Val de Marne) - - LA UNE - PAR CH­RIS­TOPHE LEVENT

« MON­SIEUR HEU­REUX et la soi­rée d’en­tre­prise », « Le Club des cinq ar­rête le glu­ten » ou en­core « Ma­dame Bou­lot et les joies de la ma­ter­ni­té »… Au­tant de titres qui suf­fisent à faire pouf­fer de rire et qui donnent le ton. Deux sé­ries stars de notre en­fance, ven­dues cha­cune à des mil­lions exem­plaires, vien- de dé­bar­quer dans les li­brai­ries en mode adultes et to­ta­le­ment pa­ro­dique.

Si les des­sins et les for­mats res­tent ri­gou­reu­se­ment iden­tiques à la ver­sion en­fants, les his­toires, elles, pointent les ten­dances ou les tra­vers de notre époque. Ma­dame Ti­mide s’ins­crit sur Adopte un mon­sieur et en­chaîne dé­cep­tion sur dé­cep­tion, no­tam­ment quand elle re­çoit les pho­tos « un peu in­times » de Mon­sieur Mal­adroit… Et du cô­té du « Club des cinq », Claude, ses cou­sins et le chien Da­go­bert, qui ont gran­di, vivent de pas­sion­nantes nou­velles ex­pé­riences, no­tam­ment quand la jeune fille, convain­cue de la né­ces­si­té de man­ger sain, se met à cui­si­ner du riz de chou-fleur…

LES CLAS­SIQUES EN MODE HU­MO­RIS­TIQUE

Comme sou­vent en ma­tière d’hu­mour, ce sont les An­glais qui ont ti­ré les pre­miers. La col­lec­tion édi­tée par Ha­chette (quatre « Mon­sieur Ma­dame » et trois « Club des cinq ») est une adap­ta­tion de titres dé­jà pa­rus outre-Manche. « Il y a une vraie mode du pa­ro­dy book là-bas, avec des dé­cli­nai­sons de clas­siques en mode hu­mo­ris­tique. Il y a même un Club des cinq sur le Brexit, s’amuse An­toine Béon, res­pon­sable éditorial de Ha­chette He­roes. Nous ap­por­tons bien sûr quelques mo­di­fi­ca­tions car l’hu­mour an­glais n’est pas tou­jours le même qu’en France. »

Sor­ties il y a un an en Grannent de-Bre­tagne, les deux sé­ries ont trou­vé leur public. « C’est as­sez ma­lin parce que ce­la joue sur l’hu­mour mais aus­si sur la nos­tal­gie. Nous es­pé­rons le même suc­cès en France. Nous n’avons pas en­core de re­cul sur les ventes de ces livres, mais les li­braires les ont très bien ac­cueillis et sou­vent pla­cés en vi­trine, se fé­li­cite l’édi­teur. C’est l’exemple type de ce nous ap­pe­lons des ca­deaux de table que l’on peut of­frir à des amis lors d’une in­vi­ta­tion à dî­ner. Et bien sûr, c’est un ca­deau sym­pa pour Noël : c’est nou­veau, c’est drôle et pas cher. »

D’ores et dé­jà, la mai­son d’édi­tion a pré­vu de sor­tir des nouveautés ré­gu­liè­re­ment. « Des livres sor­tis en An­gle­terre, mais nous ai­me­rions aus­si ra­pi­de­ment faire de vraies créations pour abor­der des thé­ma­tiques pu­re­ment fran­çaises », an­nonce An­toine Béon. Du genre « Mon­sieur Si­lence et les Gi­lets jaunes » ?

« Mon­sieur Ma­dame » pour adultes, quatre titres. Ed. Ha­chette He­roes. 5 €.« Le Club des cinq » à l’âge adulte, trois titres écrits par Bru­no Vincent, Ed. Ha­chette, 9,95 €.

Si les des­sins sont les mêmes que pour les en­fants, les thèmes des « Mon­sieur Ma­dame » pour adultes sont très dif­fé­rents.

DR« Le Club des cinq » compte dé­jà trois nou­veaux titres.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.