Sans la­rynx, pas sans voix

Le Parisien (Val de Marne) - - VIE QUOTIDIENNE -

VLASTIMIL GULAR s’at­ten­dait à une in­ter­ven­tion mi­neure sur ses cordes vo­cales, mais les mé­de­cins ont diag­nos­ti­qué un can­cer et pré­vu d’en­le­ver son la­rynx. Il de­vait donc perdre l’usage de la voix. Pour­tant, on l’en­tend tou­jours au­jourd’hui grâce à un nou­veau pro­cé­dé high-tech.

Ce père de quatre en­fants âgé de 51 ans conti­nue à par­ler avec sa propre voix plu­tôt que le timbre mé­tal­lique d’un ro­bot, grâce à une ap­pli­ca­tion no­va­trice dé­ve­lop­pée par deux uni­ver­si­tés tchèques.

PLUS DE 10 000 PHRASES EN­RE­GIS­TRÉES

Des en­re­gis­tre­ments de la voix du pa­tient sont uti­li­sés pour en créer une, syn­thé­tique, qui peut sor­tir de son té­lé­phone, de sa ta­blette ou de son or­di­na­teur por­table, via une ap­pli­ca­tion. Elle lui per­met d’écrire au cla­vier ce qu’il veut faire en­tendre. Dans l’idéal, il faut en­re­gis­trer, avant l’opé­ra­tion, plus de 10 000 phrases pour pou­voir com­bi­ner tous les sons.

Se­lon Bar­bo­ra Re­po­va, mé- de­cin qui tra­vaille sur le pro­jet, « le hap­py end se­rait un ap­pa- reil im­plan­té dans la gorge qui pour­rait par­ler avec la voix du pa­tient. C’est réa­li­sable. Peu­têtre pas dans un an ni même dans dix ans, mais nous sommes sur la bonne voie ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.