« Un quart des meilleures ventes sont des pre­miers al­bums »

Alexandre Lasch, di­rec­teur gé­né­ral du Syn­di­cat na­tio­nal de l’édi­tion pho­no­gra­phique

Le Parisien (Val de Marne) - - LOISIRS - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR E.M.

« LES VENTES 2018 confirment la vi­ta­li­té et la di­ver­si­té de la pro­duc­tion fran­çaise qui a réa­li­sé des per­for­mances ex­cep­tion­nelles. Elle re­pré­sente 80 % du top 200, soit 160 al­bums, contre 126 en 2013 et 148 l’an pas­sé ; 19 des 20 plus grosses ventes de l’an­née sont des ar­tistes fran­çais qui chantent en fran­çais. On note aus­si qu’un quart des 100 meilleures ventes sont des pre­miers al­bums, donc des jeunes ar­tistes comme Dad­ju, Ed­dy de Pret­to, Mar­wa Loud ou Trois Ca­fés Gour­mands. Cette nou­velle scène est en train de s’ins­tal­ler, por­tée aus­si par le strea­ming qui de­vrait re­pré­sen­ter la moi­tié des ventes de l’an der­nier. Le mar­ché 2018 de­vrait être po­si­tif même si on a en­re­gis­tré un re­cul des ventes entre 15 et 20 % lié no­tam­ment aux Gi­lets jaunes. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.