L’hom­mage à une im­mense voix

Hier à Bruxelles, les stars, de Ca­the­rine La­ra à Mu­riel Ro­bin, sont ve­nues rendre un der­nier hom­mage à Mau­rane, dis­pa­rue le 7 mai. Une foule d’ano­nymes a aus­si te­nu à sa­luer la chan­teuse et « l’amie ».

Le Parisien (Val d'Oise) - - LA UNE - DENOTREENVOYÉSPÉCIAL CH­RIS­TOPHE LEVENT À BRUXELLES (BEL­GIQUE)

J’AI TEL­LE­MENT RI AVEC ELLE, ELLE ÉTAIT TEL­LE­MENT DRÔLE.” Ca­the­rine La­ra

Sur un pré­lude de Bach », quelques larmes coulent, sur les joues d’une jeune femme dans la grande église Notre-Dame-des­Grâces, à Wo­luwe-Saint-Pierre, une com­mune de Bruxelles. Comme des di­zaines de Bruxel­lois, mais aus­si de nom­breux ar­tistes comme Pas­cal Obis­po, Za­zie, Mu­riel Ro­bin ou Fran­cis Ca­brel, elle est ve­nue rendre hom­mage hier ma­tin à Mau­rane, la chan­teuse dis­pa­rue le 7 mai à seule­ment 57 ans.

Dès 10 heures, dans ce quar­tier ré­si­den­tiel au nom pré­des­ti­né du Chant-d’Oi­seau, les ad­mi­ra­teurs se sont mas­sés der­rière les bar­rières, de­vant la vaste église. Sur la gauche, un écran fait dé­fi­ler des pho­tos de la chan­teuse, alors que les haut-par­leurs dif­fusent ses plus grands tubes. En contre­bas, les fans font la queue pour dé­po­ser leurs fleurs ou écrire un pe­tit mot dans les re­gistres de condo­léances.

VI­VANTE ET AC­CES­SIBLE

Les per­son­na­li­tés ar­rivent au compte-gouttes, se fau­fi­lant dis­crè­te­ment pour cer­taines, af­fron­tant les jour­na­listes pour d’autres. Comme Ca­the­rine La­ra, vi­si­ble­ment très émue : « C’est mon amie. Je suis ve­nue pour l’ac­com­pa­gner et ac­com­pa­gner sa fa­mille. J’ai tel­le­ment ri avec elle, elle était tel­le­ment drôle. Et puis c’était l’une des plus grandes voix du monde. J’au­rais ai­mé qu’on l’aime en­core plus de son vi­vant. » Pour Gé­rard Le­nor­man, « Mau­rane, c’était une voix, mais sur­tout une belle âme. Elle pou­vait être acerbe par­fois. Mais elle fai­sait tout avec tel­le­ment de gé­né­ro­si­té. » Com­po­si­teur de la co­mé­die « Star­ma­nia », Luc Pla­mon­don ne ta­rit pas d’éloges sur l’in­ter­prète : « J’ai trente ans de sou­ve­nirs avec elle. Elle fut une Ma­rie-Jeanne ex­tra­or­di­naire dans Star­ma­nia. La meilleure que l’on ait ja­mais eue. Elle ha­bi­tait la scène comme per­sonne. A l’égale des grandes stars amé­ri­caines. Elle va man­quer ter­ri­ble­ment car per­sonne ne peut la rem­pla­cer : il n’y a pas d’équi­valent en France ni au Qué­bec. Elle va aus­si me man­quer ter­ri­ble­ment car c’était une per­sonne mer­veilleuse. »

Dans la foule, l’hom­mage est au moins aus­si ému et per­son­nel. Car Mau­rane, à Bruxelles, tout le monde la connais­sait un peu. « Elle ha­bi­tait dans le quar­tier à cô­té. Elle fai­sait ses courses au su­per­mar­ché, elle al­lait dans les bars… Elle était très ac­ces­sible, très proche… C’était une femme simple, presque comme une amie, une voi­sine », té­moigne Syl­vie, 47 ans. « Elle était très vi­vante dans tous les sens du terme. Dans ses amours, dans ses dou­leurs, dans ses joies. Je l’ai­mais pour ce­la. Et je crois aus­si qu’elle ai­mait pro­fon­dé­ment les gens », com­plète Ca­ro­line, 50 ans, son amie. A 22 ans, Oli­via a bai­gné dans les chan­sons de Mau­rane de­puis son en­fance. « Ma mère est fan. Mais moi aus­si, qui adore les En­foi­rés, j’aime beau­coup. Et puis c’était une sorte de fier­té pour nous les Belges qu’elle soit aus­si connue que les chan­teurs fran­çais. »

Dans l’église de 900 places, toutes oc­cu­pées, l’émo­tion monte d’un cran lorsque les plus proches évoquent le sou­ve­nir de Mau­rane. Une amie la dé­crit comme « une femme forte ha­bi­tée par une pe­tite fille », une autre évoque « sa fo­lie douce, tein­tée de mé­lan­co­lie », entre deux chan­sons sim­ple­ment jouées à la gui­tare ou au pia­no.

Et puis il y a les mots de Lou, sa fille de 24 ans : « J’ai­me­rais que tu re­viennes. J’ai­me­rais que tu berces mes en­fants. Ne m’aban­donne pas. Il y a tant de choses que j’ai­me­rais te dire moi aus­si. »

Hier, dans cette belle com­mu­nion, tout le monde n’avait qu’une chose à dire à Mau­rane : Merci.

Wo­luwe-Saint-Pierre (Bel­gique), hier. Luc Pla­mon­don, Ca­the­rine La­ra, Mu­riel Ro­bin et Pas­cal Obis­po ont te­nu à dire au re­voir à Mau­rane.

Mi­chel Fu­gain et Gé­rard Le­nor­mand étaient pré­sents à Wo­luwe-Saint-Pierre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.