Et avec la grève SNCF… un ven­dre­di noir ?

Le Parisien (Val d'Oise) - - VAL-D'OISE - MICKAËL SIZINE AVEC LAU­RENCE ALLEZY

ALORS QUE LE VIA­DUC de Gen­ne­vil­liers est cou­pé à la cir­cu­la­tion dans le sens Cer­gy-Pa­ris, usa­gers et élus s’in­quiètent pour au­jourd’hui… jour de grève SNCF. Or, les ser­vices de l’Etat re­com­mandent de li­mi­ter les dé­pla­ce­ments et de pri­vi­lé­gier… les trans­ports en com­mun.

« Il n’est pas to­lé­rable que les deux seules al­ter­na­tives ac­tuelles soient d’être en­tas­sés comme du bé­tail dans des trains trop rares du fait des grèves, ou d’être coin­cés plus de trois heures dans une voi­ture afin de par­cou­rir les 15 km qui nous sé­parent du pé­ri­phé­rique », s’est no­tam­ment in­sur­gé Xa­vier Mel­ki, maire (LR) de Fran­con­ville.

LE DÉ­PAR­TE­MENT AT­TEND UN GESTE DE LA SNCF

Compte te­nu de la si­tua­tion, la SNCF peut-elle néan­moins ren­for­cer l’offre de trans­ports ? C’est en tout cas ce qu’a ré­cla­mé Ma­rie-Ch­ris­tine Ca­vec­chi. « Une in­ter­ven­tion ap­puyée au­près de la SNCF pour sou­la­ger les ef­fets des grèves sur les lignes RER et Tran­si­liens des­ser­vant le dé­par­te­ment me semble in­dis­pen­sable », sou­ligne la pré­si­dente (LR) du conseil dé­par­te­men­tal.

An­toine Sa­vi­gnat, dé­pu­té (LR) de la 1r cir­cons­crip­tion (Pon­toise, Vexin…), lui, s’adresse di­rec­te­ment aux gré­vistes de la SNCF dans une lettre ou­verte : « Vous n’êtes en rien res­pon­sables de ce phé­no­mène mais il a pour consé­quence d’iso­ler to­ta­le­ment le Val-d’Oise et une par­tie des ha­bi­tants de l’Oise, ren­dant qua­si im­pos­sible l’ac­cès en voi­ture à Pa­ris… Ne pen­sez-vous pas qu’il se­rait tout à votre hon­neur de ré­ta­blir la cir­cu­la­tion sur la ligne J et C au dé­part de Pon­toise, afin de per­mettre au plus grand nombre de cir­cu­ler un peu plus nor­ma­le­ment ? »

Contac­tée, la SNCF in­dique se trou­ver dans l’in­ca­pa­ci­té d’ap­por­ter un ren­fort de trains sur les lignes H, L, ni sur les RER A et C au­jourd’hui et de­main. « On a dé­jà mo­bi­li­sé toutes nos res­sources pour te­nir notre plan de trans­ports », as­sure-t-on à la SNCF, qui pré­cise néan­moins qu’un ren­fort de­vrait être « étu­dié sé­rieu­se­ment » la se­maine pro­chaine.

« Quand on veut s’adap­ter, la so­lu­tion de re­pli tombe à l’eau, râle un ha­bi­tant de Me­nu­court tra­vaillant à Saint-Ouen (Seine-Saint-De­nis). D’ha­bi­tude, je prends la voi­ture mais avec le via­duc, j’ai pré­fé­ré le RER A mer­cre­di. J’ai mis plus de deux heures pour ren­trer le soir à cause d’une in­ter­rup­tion de tra­fic… »

LES RÉ­SEAUX DE BUS LO­CAUX EUX AUS­SI PERTURBÉS

L’homme de­vrait pour­tant re­ten­ter sa chance dans les trans­ports en com­mun au­jourd’hui, mal­gré la grève. De­puis mar­di, le re­port du tra­fic ha­bi­tuel du via­duc sur les axes se­con­daires sa­ture les villes des alen­tours. La cir­cu­la­tion des bus Val­my est per­tur­bée sur les lignes 11 et 15, des­ser­vant En­ghien, Saint-Gra- tien, Mont­mo­ren­cy, Soi­sy ou en­core Epi­nay-sur-Seine (Seine-Saint-De­nis). Les cars La­croix parlent aus­si « d’im­por­tantes per­tur­ba­tions ». Les rues sont bou­chées.

« J’ai mis une heure d’Argenteuil à En­ghien, sans prendre l’A15, au lieu de mettre de 10-15 mn le ma­tin comme le soir », té­moigne une au­to­mo­bi­liste. Alors, quelle so­lu­tion s’offre aux usa­gers ? Tra­vailler de chez soi, sug­gère Fio­na La­zaar, dé­pu­tée (LREM) de la 5e cir­cons­crip­tion du Val-d’Oise (Argenteuil-Be­zons), qui a ap­pe­lé « les em­ployeurs à faire preuve de la plus grande com­pré­hen­sion et à fa­ci­li­ter le té­lé­tra­vail ».

Seule conso­la­tion pour les au­to­mo­bi­listes, la pré­fec­ture a pris hier un ar­rê­té in­ter­di­sant la cir­cu­la­tion des poids lourds dans le sens pro­vince-Pa­ris, sur l’A 15 et l’A 115, au­jourd’hui jusque 21 heures.

Argenteuil. Alors que la cir­cu­la­tion est cou­pée sur l’A 15, la SNCF in­dique se trou­ver dans l’in­ca­pa­ci­té d’ap­por­ter un ren­fort de trains sur les lignes H, L, ni sur les RER A et C au­jourd’hui et de­main.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.