« Si le pro­blème per­siste, je pose dix jours de congés »

Le Parisien (Val d'Oise) - - VAL-D'OISE - EWEDA BISHOI, 33 ANS, CUI­SI­NIER, FRAN­CON­VILLE M.LEN.

« JE SUIS OBLI­GÉ de prendre la voi­ture. Je pen­sais prendre le RER C mais c’est im­pos­sible car je fi­nis le tra­vail au mieux à 23 heures, à Le­val­lois (Hauts-de-Seine). Il n’y a plus de RER le soir. Donc je fais avec. Si le pro­blème du pont per­siste, je pense que je vais po­ser dix jours de congés, car j’ar­rive en re­tard sys­té­ma­ti­que­ment. Pour par­cou­rir les 9 km entre Fran­con­ville et Le­val­lois, ha­bi­tuel­le­ment je mets 20 mi­nutes… Là de­puis mar­di, je mets deux heures. Mer­cre­di, j’ai même pris le vé­lo. Mais c’est long aus­si et ce n’est pas fa­cile de pas­ser entre les voi­tures. J’es­saye des tra­jets dif­fé­rents par Epi­nay-sur-Seine (Seine-Saint-De­nis), Argenteuil, mais ça met au­tant de temps.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.