Bird s’im­pose, Bé­li­na sé­duit

Le Parisien (Val d'Oise) - - HIPPISME - PAR ROMAIN PORÉE

DANS LES COURSES, le meilleur ne gagne pas tou­jours, même lors­qu'il par­vient à fran­chir le po­teau en tête. Au grand dam des pa­rieurs. La preuve en­core hier à Vin­cennes, où Bé­li­na Jos­se­lyn, fa­vo­rite à 2/1, a été dis­qua­li­fiée de la pre­mière place après en­quête dans le Prix de Bel­gique (Gr. II). « La ju­ment a été ex­cel­lente, con­trai­re­ment à son dri­ver », confie un Jean-Mi­chel Ba­zire mé­con­tent de sa fa­çon d'opé­rer mais ra­vi de consta­ter le par­fait état de forme de sa cham­pionne à deux se­maines du Prix d'Amé­rique. Ob­jec­tif, le Sul­ky d'or a le mé­rite de l'être après une épreuve où il a pro­vo­qué quelques re­mous dans le pe­lo­ton dans la mon­tée, en ra­len­tis­sant la ca­dence, puis à la sor­tie du der­nier vi­rage, où il a pro­vo­qué la faute de Val­ko Je­ni­lat en sor­tant du sillage de Bird Par­ker, d'où sa dis­qua­li­fi­ca­tion. Bé­li­na Jos­se­lyn a per­du une ba­taille mais pas la guerre et soyons sûrs qu'elle fe­ra par­tie des étoiles amé­ri­caines. Elle mé­rite en tout cas la meilleure note de cette his­toire belge.

BIRD PAR­KER EN PRO­FITE

Blo­qué dans le Prix de Bour­gogne, Bird Par­ker s'est mon­tré da­van­tage of­fen­sif ce di­manche. Son suc­cès, bien qu'ob­te­nu sur ta­pis vert, dé­montre à ceux qui en dou­taient que ce che­val en acier trem­pé dis­pu­te­ra, lui aus­si, les pre­mières places de l'Amé­rique dans deux se­maines. « Il était fer­ré et se­ra pieds nus dans quinze jours, glisse Phi­lippe Al­laire, son men­tor. Il y au­ra Bold, Rea­dy et Bé­li­na, mais mon che­val pour­ra fi­nir dans les trois... »

(Scoop­dy­ga)

Vin­cennes, hier après-mi­di. Bé­li­na Jos­se­lyn (n°11) s'im­pose mais se­ra fi­na­le­ment dis­qua­li­fiée au pro­fit de Bird Par­ker.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.