Des ventes et des prix en hausse : 2018, la bonne an­née

Ap­par­te­ments comme pa­villons, les af­faires se portent bien dans l’im­mo­bi­lier. Les chiffres com­mu­ni­qués par l’agence Cen­tu­ry 21 ré­vèlent un mar­ché à l’équi­libre dans le dé­par­te­ment.

Le Parisien (Val d'Oise) - - LA MÉTÉO - PAR CHARLES-EDOUARD AMA KOF­FI Le Pa­ri­sien_95

es no­taires s’y at­ten­daient : 2018 a été une an­née im­mo­bi­lère par­ti­cu­liè­re­ment bonne en vo­lume de ventes et d’acquisitions dans le Val-d’Oise. Les ap­par­te­ments ont été presque au­tant pri­sés que les pa­villons au cours de l’an­née écou­lée, et ce, mal­gré une baisse du pou­voir d’achat au mètre car­ré.

L2 839 € LE MÈTRE CAR­RÉ DANS LE DÉ­PAR­TE­MENT

Voi­là ce que nous ré­vèlent les chiffres du mar­ché de l’im­mo­bi­lier se­lon l’agence Cen­tu­ry 21 et la chambre des no­taires de Pa­ris. « Par rap­port à l’an­née 2017, les tran­sac­tions sur les pa­villons ont pro­gres­sé de 1,2 % et de 0,9 % pour les ap­par­te­ments, ex­plique Thier­ry De­le­salle, porte-pa­role de la chambre des no­taires de Pa­ris. Le mar­ché est fluide et sain parce que les ven­deurs n’ont pas de pré­ten­tions dé­li­rantes. On a no­té que les ap­par­te­ments ont la cote parce que le prix des mai­sons monte alors les gens se ra­battent sur des ap­par­te­ments plu­tôt que des mai­sons. »

Autre ob­ser­va­tion, le prix du mètre car­ré aug­mente et le pou­voir d’achat di­mi­nue (lire notre en­ca­dré). Une conjec­ture qui n’a pas frei­né Pa­tri­cia, qui va dé­mé­na­ger de son ap­par­te­ment à Nan­terre (Hauts-de-Seine) pour un pa­villon à Ar­gen­teuil en ce dé­but d’an­née. « Avec mon ma­ri, nous avons ache­té une mai­son de 95 m2 pour 330 000 € dans le quar­tier de la mai­rie, té­moigne-t-elle. Ce sont les prix qui nous ont pous­sés à ache­ter à Ar­gen­teuil. C’est beau­coup moins cher que dans les Hauts-deSeine et pour pou­voir avoir une mai­son, il fal­lait chan­ger de dé­par­te­ment. »

« Nous avons eu en 2018 un re­tour d’in­ves­tis­seurs sur des ap­par­te­ments entre 25 et 40 m2 qu’ils ont loué dans la fou­lée, ana­lyse Sté­phane Ber­nard, di­rec­teur de l’agence im­mo­bi­lière de la gare à Ar­gen­teuil. Nous avons aus­si réa­li­sé quelques belles ventes entre 500 000 € et 600 000 € à des clients ve­nus de Pa­ris ou des Hautsde-Seine parce qu’ils ont un bud­get beau­coup plus im­por­tant. »

Ce sont éga­le­ment les prix ju­gés at­trac­tifs qui ont pous­sé Mos­te­fa à ache­ter un pa­villon pour ses pa­rents dans le Val-d’Oise. « Quand j’ai vu les ta­rifs, j’ai sau­té sur l’oc­ca­sion. J’ai ache­té un pa­villon sur un ter­rain de 200 m2 pour mes pa­rents dans le quar­tier des Co­teaux pour 130 000 €. L’agence im­mo­bi­lière de la gare a été ra­pide et l’achat a été im­mé­diat », se ré­jouit-il.

Sa­chez en­fin qu’en 2018, le dé­lai moyen de vente d’un bien s’est lé­gè­re­ment al­lon­gé pour pas­ser de 78 à 84 jours. Il est de 77 jours pour un pa­villon et de 91 jours pour un ap­par­te­ment.

QUAND J’AI VU LES TA­RIFS, J’AI SAU­TÉ

” SUR L’OC­CA­SION

2

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.