Te­nir un bud­get éva­lué à 6,8 Mds€

Le Parisien (Yvelines) - - FAIT DU JOUR -

POUR LI­VRER et or­ga­ni­ser les Jeux, deux struc­tures ont été créées, avec a prio­ri un fi­nan­ce­ment propre même si, lors de sa ré­cente vi­site au Stade de France, le pré­sident, Em­ma­nuel Ma­cron, a te­nu à pré­ci­ser qu’il n’y avait qu’un seul bud­get, ce­lui des Jeux.

Le co­mi­té d’or­ga­ni­sa­tion (Co­jo), pré­si­dé par To­ny Es­tan­guet, est char­gé de l’opé­ra­tion­nel. Sa ca­pa­ci­té à te­nir son bud­get de 3,88 Mds€ n’est pas re­mise en cause par les ins­pec­teurs gé­né­raux. Le Co­jo est fi­nan­cé par des fonds pri­vés (dont 1,5 Md€ ve­nant du CIO, 1,1 Md€ du pro­gramme mar­ke­ting et 1,15 Md€ de la billet­te­rie). Ses prin­ci­paux postes de dé­penses : les opé­ra­tions (no­tam­ment tran­sports et res­tau­ra­tion, 890 M€), les sites tem­po­raires (700 M€) et les res­sources hu­maines (530 M€).

La so­cié­té de li­vrai­son des Jeux (So­li­deo), pré­si­dée par Anne Hi­dal­go, veille à la construc­tion de tout ce qui se­ra né­ces­saire aux JO. Son bud­get (3 Mds€) est ce­lui qui a dé­vis­sé lors des pré­cé­dentes édi­tions des JO (no­tam­ment Pé­kin), d’où la vi­gi­lance de l’Etat, prin­ci­pal fi­nan­ceur (1 Md€). Le reste de son fi­nan­ce­ment pro­vient des col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales (500 M€) et du pri­vé (1,5 Md€), no­tam­ment par le biais de pro­grammes im­mo­bi­liers.

Son bud­get ser­vi­ra à fi­nan­cer la construc­tion du vil­lage olym­pique (1,2 Md€), les sites de com­pé­ti­tion (460 M€, dont 130 M€ pour le centre nau­tique) ou les dif­fé­rents amé­na­ge­ments (280 M€).

LA SEI­NESAINT-DE­NIS EST UN TER­RI­TOIRE QUI A ÉTÉ TROP SOU­VENT BA­LA­FRÉ, ABAN­DON­NÉ STÉ­PHANE TROUS­SEL, PRÉ­SIDENT DU CON­SEIL DÉ­PAR­TE­MEN­TAL

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.