On n’est ja­mais au­tant par­ti en va­cances

Le Parisien (Yvelines) - - VIE QUOTIDIENNE - J.V.

NOU­VEAU RE­CORD. Se­lon le 16e ba­ro­mètre* Opo­do-Raf­four, pu­blié ce mar­di, nous n’avons ja­mais été aus­si nom­breux à par­tir en va­cances. Nous sommes dé­sor­mais 34,8 mil­lions à mettre les voiles. Ce qui re­pré­sente 64,2 % de la po­pu­la­tion. Une pro­gres­sion de 0,9 point en un an.

Com­ment l’ex­pli­quer ? Tou­jours se­lon ce son­dage, 55 % d’entre nous consi­dèrent que par­tir est un « be­soin vi­tal ». Une dé­pense pour la­quelle nous sommes prêts à consen­tir beau­coup de sa­cri­fices, note Guy Raf­four, le pré­sident du ca­bi­net spé­cia­li­sé Raf­four In­te­rac­tif.

LE FAC­TEUR MÉ­TÉO

Les rai­sons de ce re­cord tiennent aus­si à « l’amé­lio­ra­tion de la conjonc­ture », « une confiance re­trou­vée » et… un pe­tit coup pouce de la mé­téo, fac­teur clé dans les dé­parts. « En 2017, l’en­so­leille­ment a été meilleur et les tem­pé­ra­tures plus éle­vées », rap­pelle Guy Raf­four.

Dans le dé­tail, les courts sé­jours ré­gressent tan­dis que le taux de va­cances lon- gues (quatre nuits et plus) reste stable (41 %). Les sé- jours non mar­chands — dans la fa­mille, chez des amis —, pro­gressent, eux, de 4 points. L’étran­ger et les DOM-TOM ont éga­le­ment la cote (+ 4 %), tan­dis que les sé­jours en France mé­tro­po­li- taine pro­gressent plus mo- dé­ré­ment, de 1 %. * Réa­li­sé de jan­vier à fé­vrier au­près de 1 000 Fran­çais de 15 ans et plus.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.